mardi 11 dcembre 2018 19:59:05


Une foule immense, à sa tête des figures du monde de l’art et de la culture, a accompagné, hier à Guelma, l’artiste Saïd Bouaouina, à sa dernière demeure. Inhumé dans une atmosphère d’intense émotion au cimetière de Sidi Litim de Guelma, Bouaouina, plus connu sous son nom de scène de Cheikh Laâouini, a été salué par plusieurs de ses proches et amis. Saïd Bouaouina a, outre sa passion pour la musique chaâbi, participé à de nombreuses pièces théâtrales et séries télévisées. Il a avait, notamment joué dans la pièce Mort ou vif, du Théâtre régional Mahmoud-Triki de Guelma, ou encore la Veuve du chahid, en 2015, pour ce qui fut son dernier spectacle, avant que la maladie ne le contraigne à mettre sa carrière entre parenthèses. Né le 9 janvier 1949 à Guelma, Bouaouina a débuté sa carrière dans les années 1960 aux Scouts musulmans algériens. Il est l’un des fondateurs de l’Union nationale des arts culturels. (APS)

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions