mardi 16 octobre 2018 01:26:38

Un citoyen a déposé plainte auprès du procureur de la République près le tribunal de Tissemsilt, suite au décès de son épouse lors d’un accouchement à l’établissement public hospitalier (EPH) du chef-lieu de wilaya, une mort considérée toutefois naturelle par les autorités locales. Le plaignant, originaire de Khemisti, soupçonne une négligence ayant provoqué la mort de sa femme, a-t-on appris auprès de la direction de la sûreté de wilaya.  L’EPH de Tissemsilt a enregistré, dans la nuit de samedi, le décès d’une femme suite à des complications après l’accouchement d’un bébé mort-né au niveau de la polyclinique de Khemisti. Pour sa part, le directeur de wilaya de la santé et de la population a indiqué à l’APS, que la mort de cette femme est naturelle, affirmant que l’EPH n’a ménagé aucun effort pour sa prise en charge en procédant à une transfusion sanguine et en mobilisant une gynécologue et un réanimateur et tous le moyens médicaux nécessaires dont il dispose. (APS)    
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions