mardi 16 octobre 2018 01:28:32

 En solidarité avec les médecins résidents, le syndicat national des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires appelle la corporation des enseignants hospitalo-universitaires à se mobiliser et soutenir les résidents. 
Le SNECHU propose dans un premier temps 2 actions. Le boycotte des examens de diplômes d’études médicales spéciales, DEMS, qui débuteront demain, le 7 janvier 2018. Il ne sera levé qu’après organisation des assemblées générales locales à travers le territoire national ; la participation à la Journée nationale de protestation qui aura lieu le mardi le 9 janvier au niveau de toutes les structures hospitalo-universitaires. Cette journée se fera par un arrêt de l’activité universitaire et hospitalière, avec cependant couverture des urgences.
Le syndicat national des médecins généralistes de santé publique a de son coté dénoncé fermement l’acte de violence à l’égard des médecins résidents constatés mercredi dernier au CHU Mustapha-Bacha.  «La répression ne peut être en aucun cas une réponse aux revendications socioprofessionnelles légitimes des blouses blanches.
Le SNMGSP exprime son soutien total au mouvement initié par les médecins résidents en sciences médicales afin d’obtenir leurs droits», indique le syndicat dans un communiqué parvenu à notre rédaction.
Par ailleurs, le SNMGSP appelle à l’apaisement et à la reprise de la voie du dialogue et de la concertation afin de trouver de vraies solutions aux problèmes soulevés par les résidents.
W. B.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions