mardi 23 octobre 2018 05:18:18

Le professeur Snouci Bradai, doyen de la faculté de médecine de l’université Djillali-Liabès, est décédé jeudi dernier suite à une maladie.
La nouvelle est tombée tel un couperet en plonggeant la communauté universitaire dans la consternation et le désarroi. Le regretté a marqué de son empreinte cet espace de formation et a apporté grâce à sa maturité et sa sagesse, la stabilité et la sérénité en manifestant sa disponibilité et son sens de l’écoute.
Nommé il y a quatre ans à la tète de la faculté, ce spécialiste en épidémiologie a constamment fait valoir l’intérêt de la faculté en encourageant les échanges et les rencontres scientifiques organisées régulièrement par le CHU.
L’enfant de Mascara est venu, il y a plus d’une trentaine d’années s’installer à la cité de la Mekkerra qui l’a parfaitement adopté.
Agé de 64 ans et père de trois enfants, Snouci laissera un grand vide au sein de sa famille des membres, de la faculté et du CHU.              A. Bellaha

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions