samedi 16 dcembre 2017 21:28:03

Les familles des victimes du massacre du 27 septembre 1997 à Ain Adhan (11 enseignants, dont 10 femmes et un homme assassinés par un groupe terroriste) ont été honorées jeudi dernier à Sidi Bel-Abbès.
Cet hommage, organisé à l’occasion de la journée nationale de l’Enseignant célébrée le 5 octobre et présidé par le wali, Tahar Hachani, vise à saluer le rôle et les sacrifices de l’enseignant dans l’éducation des générations et l'accomplissement d'un devoir national, a souligné Seffah Habib, secrétaire de wilaya du Syndicat national des travailleurs de l’éducation, initiateur de cet hommage.
Le wali a indiqué, à cette occasion, que la célébration de la journée nationale de l’Enseignant coïncidait cette année avec un événement important, à savoir le 12e anniversaire de la Charte de la paix et de la réconciliation nationale qui constitue une étape décisive de la reconstruction du pays. "Nous jouissons aujourd'hui de la paix et de la sécurité grâce aux dispositions de cette Charte, initiée par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika et approuvée par le peuple algérien, avide de paix et de stabilité", a-t-il déclaré.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions