samedi 18 novembre 2017 20:09:50

Après la victoire étriquée de la droite aux législatives en Norvège lundi, la Première ministre Erna Solberg va rempiler pour un deuxième mandat mais sur des bases nettement fragilisées avec une majorité rabotée et des alliés de moins en moins conciliants. «On ne peut jamais avoir l'assurance de survivre quatre ans», a déclaré Mme Solberg mardi à l'AFP. "On a beaucoup spéculé après les dernières élections de 2013 sur le fait qu'on n'allait pas durer. Nous y sommes parvenus et je pense que c'est aussi possible pour les quatre prochaines années». Cette dirigeante populaire de 56 ans est la première conservatrice en plus de trois décennies à remporter deux élections législatives d'affilée dans le riche pays nordique de 5,3 millions d'habitants. Sa coalition regroupant conservateurs et populiste «light» du parti du Progrès (anti-immigration) a arraché, avec deux petits partis de centre-droit, une courte majorité de 89 sièges sur 169 au Parlement, selon des résultats officiels quasi définitifs.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions