mardi 26 septembre 2017 17:14:34


La participation de soldats moldaves à des manœuvres militaires sous l'égide de l'armée américaine a tourné hier à la crise politique entre le gouvernement pro-occidental et le président prorusse de cette ex-république soviétique, Igor Dodon, qui s'y oppose. La Moldavie est partagée entre partisans d'un rapprochement avec la Russie, qui ont porté à la présidence à la fin de l'année dernière Igor Dodon, et partisans d'une intégration à l'Union européenne, parmi lesquels figurent des membres du gouvernement actuel. Igor Dodon avait annoncé mardi dernier, qu'il refusait que des soldats moldaves participent aux manœuvres "Rapid Trident" prévues en Ukraine du 8 au 23 septembre et auxquelles l'armée moldave participe depuis 1996. Bravant cette interdiction, le ministère moldave de la Défense a tout de même annoncé mercredi dernier, le départ d'un contingent de 57 soldats.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions