mardi 24 octobre 2017 01:21:35


Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a dit reconnaître l'Assemblée nationale constituante (ANC) comme l'institution la plus puissante du pays, promettant de se conformer à toutes les décisions prises par le nouveau corps législatif. «En tant que chef de l'Etat, je me subordonne aux pouvoirs de cette Assemblée constituante», a-t-il déclaré lors de son premier discours jeudi devant cet organe qui a tenu sa séance inaugurale le 4 août dernier. «Je viens ici reconnaître vos grands pouvoirs plénipotentiaires, créateurs et souverains qui présideront au destin de la République», a lancé M. Maduro. Cette reconnaissance est destinée à montrer l'exemple à d'autres institutions, en particulier l'Assemblée nationale aujourd'hui contrôlée par l'opposition qui s'oppose à la création de cette Constituante et a refusé de reconnaître son autorité.
L'opposition de droite a ainsi boycotté les élections de l'ANC le 30 juillet, affirmant que cette dernière ne ferait que renforcer le pouvoir du Parti socialiste de M. Maduro. Composée de 545 membres, l'ANC, qui a le pouvoir de modifier la Constitution et de réorganiser l'Etat, a publié mercredi un décret proclamant son «pouvoir suprême» sur toutes les institutions du gouvernement. Plus tôt dans la journée, Delcy Rodriguez, l'ex-ministre des Affaires étrangères devenue présidente de l'ANC, a déclaré que la Constituante «vise à réparer les dysfonctionnements» qui paralysent le bon fonctionnement institutionnel du pays.
La lutte de pouvoir entre les deux camps a généré des mois de confrontations violentes qui ont fait plus de 100 morts, dont des manifestants, des pro-Maduro et des forces de sécurité.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions