mercredi 23 aot 2017 01:27:00

 Le Premier ministre irakien Haider El-Abadi a mis en garde le monde contre l’«naction» face aux activités terroristes de l'organisation autoproclamée «État islamique» (EI/Daech) insistant sur la poursuite de la traque de ses membres.  Il a ajouté que l'Irak avait présenté au Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution visant à poursuivre les terroristes. M. El-Abadi a affirmé, lors d'une conférence de presse, à l'issue de son Conseil des ministres hebdomadaire, que «ce projet de résolution visait à   lutter contre le terrorisme et à poursuivre les associés et collaborateurs de l'EI, dans la mesure où ces terroristes risquaient de revenir dans d'autres régions, sous une autre couverture». Il est également nécessaire de s'attaquer aux racines du recrutement et du financement de l'EI, a-t-il ajouté. Les propos de M. El-Abadi interviennent après qu'il a officiellement annoncé, le 10 juillet dernier, la libération de Mossoul, reprise à l'EI au terme de neuf mois de violents combats destinés à déloger les extrémistes   de leur dernier grand bastion en Irak. Pour ce qui est de la prochaine offensive dont l'objectif est de libérer Tal Afar, une ville prise par l'EI à quelque 70 km à l'ouest de Mossoul, M. El-Abadi a révélé qu'il y aurait «des frappes aériennes régulières pour préparer la libération des zones encore contrôlées par l'EI, dont Tal Afar».  L'offensive visant à libérer Tal Afar devrait être lancée sous peu, avec   l'aide de diverses forces de sécurité, dont la milice paramilitaire Hashd Shaabi, et les combattants tribaux, a ajouté M. El-Abadi.  
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions