lundi 23 octobre 2017 07:03:57

Les Emirats arabes unis ont fourni des hélicoptères de combat et des avions militaires aux forces des autorités libyennes parallèles, commandées par le maréchal Khalifa Haftar, enfreignant un embargo de l'ONU sur les armes, selon un rapport des Nations unies. L'armée nationale libyenne (ANL), autoproclamée par le maréchal Haftar, refuse de reconnaître le gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli et appuyé par la communauté internationale, dont l'ONU.  Elle contrôle désormais les villes et bases militaires importantes du sud désertique libyen. "Les Emirats arabes unis ont fourni à la fois un soutien matériel et un soutien direct à l'ANL, ce qui a nettement augmenté son appui aérien", indique le rapport élaboré par des experts de l'ONU et envoyé au Conseil de sécurité en mai. "L'aide extérieure aux groupes armés, en matière de soutien direct, d'entraînement et d'assistance technique a également augmenté", souligne le rapport.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions