lundi 29 mai 2017 19:52:08
Le flux d’électeurs reprenait 
progressivement mercredi et jeudi dans l’unique centre de vote de Montréal 
après un début timide, la participation de la communauté algérienne établie 
au Canada est en hausse constante au dernier jour du scrutin.
"L’afflux des votants est progressif après un début timide. Les membres de 
la communauté se présentent encore en plus grand nombre par rapport aux 
premiers jours", a déclaré à l’APS Abdelghani Cheriaf, le Consul général 
d’Algérie à Montréal.
La circonscription de Montréal, principale métropole du Québec où se 
concentre plus 90% de la communauté algérienne installée au Canada, compte 
à elle seule plus de 11.200 électeurs sur les 86.000 résidants inscrits au 
registre de ce Consulat général, a précisé M. Cheriaf.
En dépit du nombre important de la communauté algérienne établie au 
Québec, le Consulat général n’a été autorisé à ouvrir qu’un seul bureau de 
vote. Les lois canadiennes n’autorisent pas de délocaliser les bureaux de 
vote hors des enceintes diplomatiques et consulaires, a -t-il expliqué.
Contrairement aux Etats-Unis où l’ouverture des bureaux de vote est 
autorisée sans restrictions, le Canada limite l’aménagement des bureaux de 
scrutin aux seules missions diplomatiques et consulaires reconnues 
officiellement.
"La délocalisation des bureaux de vote permet de rapprocher les électeurs 
des lieux de scrutin mais c’est un moyen qu’on ne pouvait  offrir à nos 
compatriotes ", a-t-il dit.
Le Consulat général a oeuvré dans le cadre des préparatifs du scrutin à 
permettre "une bonne fluidité et de meilleurs conditions d’accueil des 
électeurs" dans cet unique bureau de vote.
Le vote par procuration qui pouvait résoudre en partie ce problème n’a pas 
été important durant les premiers jours du scrutin qui s’est déroulé, par 
ailleurs, dans le calme et sérénité.
"Nous n’avons enregistré aucun dépassement ou contestation tout se passe 
dans le calme et la sérénité ", a souligné M. Cheriaf.
Au total douze partis politiques sont en lice au Canada pour pourvoir les 
deux sièges parlementaires réservés à la zone quatre qui inclut également 
tous les pays du Continent américain et de l’Europe sauf la France.
La liste des partis politiques qui se disputent les deux sièges de la zone 
4 aux Canada représente toutes les couleurs politiques en Algérie.
On y trouve le Front des forces socialistes (FFS), le Front national pour 
la Justice sociale (FNJS), Alliance Harakat Moujtma Es-Silm, El Fedjr El 
Djadid, le Front de libération nationale (FLN), l’Alliance nationale 
républicaine (ANR), Tajamoua amel El djazair (Taj), parti El Karama, 
l’alliance Nahda-Adala-Bina et le Parti des jeunes (PJ).
La liste compte également deux candidats résidant au Canada en 
l’occurrence ceux du FFS et El Fadjr el Djadid.
La présence des partis dans le centre de vote de Montréal a été assurée 
aussi bien par les candidats que par les représentants de ces formations 
politiques. 
APS
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions