vendredi 20 octobre 2017 13:17:13

L'opposition sud-africaine a remis hier la pression sur le très contesté président Jacob Zuma en faisant descendre ses troupes dans les rues de Pretoria pour exiger sa démission, avant un nouveau vote de défiance annoncé au Parlement.  Moins d'une semaine après une première vague de manifestations d'ampleur  dans plusieurs villes du pays, des dizaines de milliers de personnes se sont à  nouveau rassemblées dans les rues de la capitale Pretoria au cri de "Zuma doit  tomber". Englué depuis des mois dans une litanie d'affaires de corruption, le chef de l'Etat est secoué par une nouvelle tempête politique depuis le remaniement  ministériel qu'il a ordonné le 30 mars.
Le limogeage du ministre des Finances Pravin Gordhan, qui s'opposait à lui au nom de la transparence de la gestion des deniers publics, a provoqué la colère de l'opposition et une dégradation de la note financière de l'Afrique du Sud.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions