vendredi 21 juillet 2017 21:41:05

Centres culturels islamiques : Contrer les sectes

PUBLIE LE : 19-03-2017 | 21:44

L’inspecteur général du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, Bezzaz Lakhmissi, a affirmé hier à Oran le rôle "important" des centres culturels islamiques pour parer aux risques des sectes et préserver la stabilité du pays. Dans une déclaration à l’APS, en marge d’une rencontre nationale sur les centres culturels islamiques et leur rôle face aux défis intellectuels de l'heure, M. Bezzaz a souligné que ces centres ont un rôle "important pour faire face aux risques des sectes auxquels l’Algérie est confrontée", faisant savoir que des "cercles internationaux tentent d'introduire des idées pour déstabiliser le pays". Le même responsable, qui présidait la rencontre comme représentant du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, a expliqué que ces tentatives ont pour objectif de "porter atteinte à la référence religieuse nationale, qui a longtemps préservé la stabilité de la société et sa cohésion", soutenant qu'"à travers la mosquée, nous œuvrons à faire face, dans la mesure du possible, à ces défis. Toutefois, il faut une implication de toute la société". Au passage, il a salué le rôle des services de sécurité dans la lutte contre "certaines dérives de ces sectes". L'inspecteur du ministère a également noté que les centres culturels islamiques représentent des espaces qui accueillent différentes franges de la société et un lieu où il est permis de discuter des idées et de tout ce qui touche à la société, à travers des clubs qui regroupent aussi bien l’élite que la base. Saluant les efforts de ces structures pour faire connaître et faire valoir la véritable culture islamique en dépit du manque de moyens matériels, M. Bezzaz a soutenu que le message de ces centres "renforce celui de la mosquée au sein de la société". L’Algérie compte 41 centres culturels islamiques et la tutelle œuvre à les généraliser à toutes les wilayas. Se félicitant du thème choisi pour cette rencontre, M. Bezzaz a appelé à ce que les recommandations prennent en considération la vision des responsables de ces centres quant aux mécanismes à même de promouvoir le message de ces institutions. Cette rencontre d’une journée est organisée par le Centre culturel islamique d’Alger en collaboration avec la direction des Affaires religieuses d’Oran, sous le patronage du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs. (APS)

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions