jeudi 27 avril 2017 00:25:53

 Les candidats et candidates au pèlerinage aux Lieux saints de l’islam n’ont d’yeux que pour samedi prochain, 18 mars 2017, date du tirage au sort national qui déterminera officiellement les noms des pèlerins qui auront le privilège d’accomplir le 5e pilier de l’islam cette année. Selon Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, près d’un million d’Algériens et d’Algériennes ont participé en 2016 au tirage au sort du pèlerinage, qui s’est soldé par le choix des 28.800 hadjis algériens. Cette année, aucun écho de la participation populaire au hadj n’est parvenu jusqu’à présent, même si l’engouement des Algériens pour le pèlerinage aux Lieux saints de l’islam est largement connu. Suite aux travaux d’extension de la sainte mosquée de La Mecque, qui se sont achevés cette année par une hausse appréciable des capacités d’accueil des lieux, rappelle-t-on, le contingent de hadjis algériens pour 2017 a été augmenté à hauteur de 36.000, a annoncé, le mois dernier, M. Aïssa, à l’issue de sa visite officielle en Arabie saoudite, à la tête d’une importante délégation. Longtemps attendue, cette bonne nouvelle risque cependant de poser un problème de prise en charge des hadjis, vu le nombre réduit d’agences de voyages agréées par l’ONPO pour ce faire, et qui s’élèvent à 43, l’ONAT et le Touring Club inclus. La délégation algérienne, qui comprend de nombreux cadres et fonctionnaires du secteur des affaires religieuses, a visité les hôtels et immeubles d’habitation, les entreprises de restauration, ainsi que celles qui auront à prendre en charge le transport de nos hadjis, avant de procéder à la signature des contrats les liant à la partie algérienne, durant le pèlerinage, suite aux appels d’offres lancés à cet égard, conformément à la loi. Reste à savoir combien coûtera le hadj, cette année, suite à la dépréciation du dinar algérien sur le marché des changes, qui s’ajoute à l’augmentation attendue des tarifs des prestations de service qui seront offertes aux hadjis, selon les responsables du secteur qui estiment que le pèlerinage aux Lieux saints de l’islam, qui s’élevait l’année dernière à 49 millions de centimes, ne dépassera pas les 53 millions de centimes, en 2017.
Mourad A.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions