jeudi 15 novembre 2018 14:36:48

De nouvelles opportunités de partenariat durable  « s’offrent à Oran », a déclaré, hier à l’APS, la secrétaire générale de la Chambre  de commerce et d’industrie arabo-portugaise.
« C’est notre deuxième visite à Oran où nous œuvrons à établir des relations de partenariat durable et avantageux pour les deux parties », a souligné Mme Aïda Bouabdallah lors d’une rencontre « Be to Be » entre des chefs d’entreprises  portugais et des opérateurs économiques locaux, organisée au siège de la Chambre  de commerce et d’industrie de l’Oranie (CCIO). Après avoir donné quelques chiffres sur le volume des échanges entre  l’Algérie et le Portugal, estimé à 400 millions d’euros à l’export et 600 millions d’euros à l’import en 2013, soit une baisse de 50% par rapport à l’année 2012, Mme Bouabdallah a expliqué que « cette baisse est due à la crise économique qui a frappé le Portugal, notamment dans les industrie du verre, du textile  et autres créneaux gros consommateurs d’énergie ».  Outre la promotion des produits et services entre les deux parties,  cette rencontre « Be to Be » a pour objectif la matérialisation d’actions concrètes  de partenariat entre les entreprises locales et portugaises présentes, a indiqué  pour sa part, le président de la chambre de commerce et d’industrie Arabo-portugaise,  José Angelo Fereira Correira qui conduit une délégation de représentants d’une  dizaine d’entreprises qui activent notamment dans les domaines de l’emballage  en verre, le bâtiment et les travaux publics, l’architecture et l’ingénierie, ainsi que le revêtement métallique.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions