mardi 07 juillet 2020 07:58:40

Les gendarmes ont opéré au cours de la fin de semaine dernière une nouvelle saisie de drogue dure ainsi qu’une quantité d’ivoire, issue des défenses d’éléphants introduite illicitement sur le sol algérien en provenance du centre de l’Afrique.
Suite à des informations parvenues au service de la gendarmerie de Bordj Badji Mokhtar, relevant du Groupement de gendarmerie nationale d’Adrar, faisant état de la contrebande de substance dangereuse, les auxiliaires de la justice ont immédiatement déclenché une enquête et se sont saisis de l’affaire. Selon la cellule de communication du Commandement de la gendarmerie nationale, en vertu d’un mandat de perquisition, les gendarmes de la brigade de Bordj Badji Mokhtar ont interpellé une personne et saisi dans son domicile à la cité du 20 Août, près de deux kilogrammes d'ivoire, 1.055 grammes) d'une substance blanchâtre qui s'apparente à la cocaïne, 129 flacons renfermant des produits chimiques, 1.425 grammes d’ivoire, des comprimés psychotropes et deux  téléphones satellitaire de marques Thuraya.
Les gendarmes de la brigade de Bordj Badji Mokhtar ont présenté devant le procureur de la République près le tribunal Reggane, une personne, pour détention et commercialisation de psychotropes et contrebande. Elle a été placée sous mandat de dépôt. Une enquête est ouverte.
Par ailleurs, dans une autre affaire de drogue solutionnée par les gendarmes de Béchar, ces derniers ont récupéré 6,395 kg de kif traité tombés d’un véhicule de marque Hyundai Accent, impliqué dans l’accident. Deux des occupants du véhicule ont été appréhendés et les autres occupants quant à eux ont été interpellés plus tard.
M. Mendaci

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions