samedi 11 juillet 2020 00:34:38

Les rebelles touareg occupant Kidal, dans le nord-est du Mali, sont "prêts" à signer le projet d'accord avec le pouvoir malien proposé par la médiation burkinabaise, a indiqué mardi une source au sein de leur délégation. "Nous ne constituerons pas un obstacle au processus", a affirmé à l'agence française AFP, cette source. "Le moment venu, on va signer sans problème", a-t-elle ajouté. Plus tôt, une source gouvernementale malienne avait indiqué que Bamako souhaitait que "quelques amendements" soient apportés au projet d'accord pour être en mesure de le signer. Après plusieurs jours de discussions à Ouagadougou, la médiation burkinabaise a soumis mardi le projet d'accord aux deux camps (pouvoir/rebelles touareg), pour permettre la tenue à Kidal de la présidentielle prévue le 28 juillet dans tout le Mali. Le projet d'accord prévoit de créer "une commission mixte de sécurité" réunissant les deux camps pour "déterminer les modalités de retour de l'armée, et surtout pour créer le bon esprit", a-t-il ajouté, sans préciser ces modalités ni le calendrier. Par ailleurs, le général rwandais Jean-Bosco Kazura, ancien numéro deux de la Mission de l'Union africaine au Soudan, va prendre le commandement de la Mission de l'Onu en cours de déploiement au Mali (Minusma) chargée de stabiliser le nord du pays, a annoncé mardi la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions