lundi 21 octobre 2019 18:58:31

Les Chefs d’État et de gouvernement africains se pencheront sur la situation en République démocratique du Congo lors du 21e sommet ordinaire de l’Union africaine (UA), le 26 mai, a affirmé à l’APS, le commissaire à la Paix et à la Sécurité, M. Ramtane Lamamra. «La situation en RDC et l’intervention militaire de l’Union africaine seront débattues par les Chefs d’État et de gouvernement, lors d’une cession spéciale», a déclaré M. Lamamra, en marge d’une rencontre célébrant le cinquantenaire de l’OUA/UA. Cette première réunion relative au mécanisme régional de suivi sera l’occasion de renouveler les engagements de toutes les parties signataires en faveur d’une paix durable dans la région et au strict respect des engagements pris dans le cadre de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs et de l’accord-cadre de paix, de sécurité et de coopération pour la RDC et la région conclu à Addis-Abeba en février 2013. «L’Union africaine tente de solutionner plusieurs crises sur le continent et les enjeux de ces dossiers et les solutions qui devront émerger demeurent un défi permanent pour l’UA», a noté le commissaire à la Paix et à la Sécurité. La veille, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, avait annoncé, lors de son passage à Goma en RDC (ndlr : dans le cadre de sa tournée dans les Grands Lacs), que la brigade d’intervention sous l’égide des Nations unies «sera opérationnelle dans un à deux mois».

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions