mercredi 13 novembre 2019 17:23:28

Le procureur de la République près le tribunal de Bordj Bou Arréridj a placé sous mandat de dépôt un technicien de l’OPGI, un agent du bureau d’études de la wilaya et deux entrepreneurs qui travaillent avec l’Office. Les quatre personnes sont impliquées dans des dépassements constatés dans la conclusion de marchés publics. Trois autres cadres de l’OPGI qui étaient également poursuivis ont été libérés par le magistrat instructeur près du même tribunal.  Notons que cette affaire a été déclenchée à la suite d’une plainte déposée par la direction de l’OPGI à la suite d’un contrôle interne qui a révélé la sortie de sommes importantes pour financer des projets qui n’ont pas été réalisés. Les travaux commandés vont du crépissage des murs à la restauration d’anciens bâtiments.                                     
F. D.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions