mardi 25 septembre 2018 23:04:11

Le tribunal criminel près la cour d’Alger examinera  aujourd’hui  l’affaire de deux présumés terroristes impliqués dans l’assassinat entre 1996 et 2004 de plus de 500 personnes, entre civils et militaires, et le viol et l’égorgement de plus de 60 femmes dans les régions de Boumerdes, Médéa, Khemis, Tiaret, Chlef, Relizane et Blida, a indiqué hier une source judiciaire. Les deux accusés ont avoué au cours de l’instruction avoir rejoint en 1997 le groupe terroriste activant à Oued Romane (Chlef) et assassiné des éléments de l’Armée nationale populaire, des membres des groupes de légitime défense (GLD) et des villageois dans les régions de Boumerdes, Médéa, Khemis, Tiaret, Chlef, Relizane et Blida, a précisé la même source. Les deux accusés ont également participé entre 1996 et 2004 à des viols collectifs et à l’égorgement d’un grand nombre de filles dans les régions susmentionnées, a ajouté la même source.   

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions