dimanche 27 septembre 2020 17:34:21

Vigilance et persévérance

PUBLIE LE : 05-08-2020 | 0:00 | EL MOUDJAHID

La crise sanitaire semble commencer à se dissiper progressivement. Un résultat obtenu grâce au plan de lutte contre la propagation du coronavirus. L’une des premières manifestations de cet état de fait est le déconfinement appliqué en phases successives, suivant une démarche évolutive marquée par la reprise des activités économiques, commerciales et de services.
La convergence d’énergie de toutes les institutions impliquées sur ce front de lutte a incontestablement porté ses fruits, grâce également à une panoplie de mesures drastiques d’hygiène et de prévention prises à travers tout le territoire national. Le protocole thérapeutique administré aux patients, d’ailleurs injustement décrié sous d’autres latitudes, a prouvé son efficacité.  Tout porte donc à croire que la stratégie de riposte adoptée par les autorités sanitaires, conformément aux recommandations de l’OMS, n’a pas été vaine. «La situation au niveau des hôpitaux s’est stabilisée et elle est en nette et constante amélioration, grâce aux nouvelles mesures adoptées dans le cadre de la prise en charge des personnes atteintes de la Covid-19», a déclaré  récemment le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid.
Le docteur Djamel Fourar, membre du Comité de suivi de l’évolution de la pandémie, a indiqué, à ce sujet, qu’un recul est enregistré dans le nombre de cas confirmés, mais l’écart reste faible comparativement aux semaines précédentes. Il a affirmé que les objectifs ne sont pas encore atteints, et appelé à rester mobilisés, car le virus est toujours présent. Il s’est dit optimiste au regard de la hausse du nombre de malades rétablis, ce qui porte le total à 21.901 guérisons.
Ce sont des signes encourageants que corrobore l’évaluation de la situation dans le pays, à la lumière des récents développements de la Covid-19, par le président de la République, lors de sa réunion avec le Haut conseil de sécurité. La maîtrise de la situation incite à l’optimisme quant à une sortie de la crise sanitaire. Le retour des fidèles dans les mosquées dans le strict respect des prescriptions sanitaires n’est pas à exclure. Abdelmadjid Tebboune a chargé le Premier ministre de programmer une réouverture graduelle des lieux de culte sous certaines conditions, tels l’indispensable distanciation physique et le port obligatoire du masque de protection.
La réouverture des plages et des lieux de détente dans la conjoncture estivale actuelle va mettre du baume au cœur des citoyens. L’accès rigoureusement contrôlé à de tels espaces dépend du respect des conditions sanitaires.
L’État demeurera intransigeant à l’égard du respect rigoureux de ces mesures, et s’il est permis de penser que la suite des évènements s’annonce sous de bons auspices, cela ne signifie pas pour autant qu’il faille baisser la garde.
L’appel à l’extrême prudence s’impose en cette situation d’assouplissement des restrictions. Tant qu’il n’y a pas de vaccin, le train de mesures en vigueur est le seul outil efficace pour lutter contre le virus. Dans ce travail complexe de sortie de crise, les canaux de communication sont requis pour sensibiliser les citoyens afin qu’ils prennent conscience de la nécessité de respecter en permanence les consignes de prévention.
EL MOUDJAHID 

 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions