mardi 02 juin 2020 10:30:16

Sagesse et pragmatisme

PUBLIE LE : 23-05-2020 | 0:00 | EL MOUDJAHID

Attentives à l’évolution de la situation face à la propagation du Covid-19, les autorités renforcent les mesures sanitaires sur tout le territoire national, à l’occasion de la célébration de l’Aïd-el-Fitr, traditionnellement propice aux regroupements et aux contacts directs. En application des directives du Président Abdelmadjid Tebboune, le Premier ministre Abdelaziz Djerad a décidé d’appliquer des mesures complémentaires de prévention : durcissement du confinement partiel ; restriction des déplacements, des visites familiales et aux cimetières. Le port du masque dans l’espace public est également rendu obligatoire à partir du premier jour de la fête. C’est un impératif de rigueur à observer  pour éviter toutes les situations susceptibles de contribuer à la propagation du nouveau Coronavirus. L’objectif premier de cette mesure est la protection des citoyens et de leurs familles contre les conséquences de cette épidémie. L’usage de ce moyen simple s’avère efficace contre le risque de contamination, ce qui ne dispense pas, toutefois, du respect des gestes barrières, notamment de la distanciation sociale. Le gouvernement a affirmé que ces masques seront disponibles à grande échelle et leur distribution sera assurée par les comités de quartier, les associations et diverses cellules de proximité. Une large campagne nationale de sensibilisation, par le biais, en particulier, des différents canaux de communication, est prévue pour convaincre les citoyens de la nécessité du port du masque de protection dans l’espace public. Enfreindre cette obligation exposerait à des sanctions légales.
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, soutient que la situation épidémiologique est plus ou moins stable, et que l’Algérie est sur une courbe en dents de scie, soulignant que le port de la bavette est primordial pour éviter la contamination aérienne par le virus. Le gouvernement insiste sur le respect de ce principe de précaution et encourage à fabriquer les masques à domicile. D’ailleurs, les entreprises des secteurs public et privé sont incitées à augmenter leurs capacités de production. Le ministère de l’Industrie et des Mines a rappelé, aux producteurs désireux de se lancer dans cette activité, les caractéristiques techniques et les normes à suivre dans la confection de ces bavettes. L’assouplissement des mesures de confinement est tributaire de l’amélioration de la situation épidémiologique et le déconfinement ne pourrait être envisagé que s’il y a des indices favorables, selon le ministre de la Santé. La référence pour prendre cette décision réside dans les données relatives au nombre de contaminations et de décès, et à la certitude qu’il n’y a pas de foyers qui dérangent. Le rôle des citoyens est donc particulièrement crucial en cette occurrence. Il leur revient  de faire preuve d’une vigilance accrue afin d’accélérer un retour à une vie normale et à une reprise graduelle de l’activité économique.
 EL MOUDJAHID 

 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions