dimanche 09 aot 2020 08:15:57

Consensus pour l’Algérie

PUBLIE LE : 12-02-2020 | 23:00 | El Moudjahid
Le président Abdelmadjid Tebboune poursuit, avec persévérance et régularité, son cycle de concertations avec les personnalités nationales, les représentants de la société civile et les chefs de partis politiques, en prévision de la révision de la Constitution et sur la situation générale du pays. C’est l’un des engagements qu’il avait pris avec le peuple algérien.
 
Il convient de dire qu’au vu des griefs portés à l’encontre de la Loi fondamentale par le chef de l’État, il est clair que cette révision est souhaitable et nécessaire, car elle permettra la consécration de la volonté souveraine et des aspirations légitimes du peuple. Les observateurs auront remarqué que ces consultations s’effectuent sans velléité d’exclusion ou de marginalisation. Les entretiens en cours montent en cadence et se caractérisent par des discussions franches, des débats fructueux, sans condition ni préalable astreignant de part et d’autre.
 
M. Tebboune entend clarifier sa démarche globale à l’endroit de nos concitoyens et en direction de ses interlocuteurs, basée sur la confiance mutuelle, à l’effet de construire un front interne solide et cohérent permettant la mobilisation des énergies et des compétences, en vue d’édifier un État dans lequel les citoyens jouiront de la sécurité, de la stabilité et des libertés. Il faut aussi souligner la qualité et le sérieux des propositions formulées jusqu’ici, la haute tenue des avis et doléances formulés par des personnalités connues pour le suivi des évènements nationaux, fortes d’une expérience consommée en tant qu’acteurs éminents de la scène politique algérienne. Nos concitoyens suivent avec intérêt les tractations en cours, et nul doute que la décision, prise par le Président, de réforme de la Constitution est accueillie avec beaucoup d’espoir. 
 
M. Abdelmadjid Tebboune plaide pour un consensus large et patriotique, à l’effet d’édifier une Algérie nouvelle, forte et respectée, de remettre le pays sur les rails du développement. C’est d’autant plus urgent que l’état général du pays nécessite un sursaut salvateur. Cette volonté orientée vers l’implication de tous les Algériens constitue, pour M. Tebboune, un impératif, le meilleur moyen de rattraper tous les retards occasionnés par une gestion hasardeuse des affaires de l’État. Pour le chef de l’État, la quête d’un consensus passe par une union de tous les Algériens mobilisés au service des intérêts supérieurs de la nation. Un consensus qui accorde une place importante au règlement de problèmes lancinants, qui, faute de prise en charge immédiate, risquent d’hypothéquer les chances de développement de l’Algérie. Dans le même sillage, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a instruit les membres du gouvernement de se mettre à l’écoute des citoyens et d’aller au-devant de leurs problèmes. 
 
Par conséquent, l’indispensable synergie de tous les efforts, adossée à un  consensus national, est un défi à relever pour engager l’Algérie sur la voie du renouveau. 
EL MOUDJAHID
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions