mardi 21 janvier 2020 02:30:51

La victoire de la nouvelle Algérie

PUBLIE LE : 13-12-2019 | 0:00 | EL MOUDJAHID

Le peuple est sorti en force, hier, pour voter l’Algérie de la stabilité, placée au-dessus de toutes considérations et, encore plus, au-dessus des ambitions politiques et/ou partisanes étroites. Une nouvelle Algérie se dessine dans un scrutin marqué par le devoir de neutralité et de transparence, exigé par le président de l’Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Charfi, appelant les citoyens à dénoncer toute tentative de fraude dans les registres de doléances ou par le biais du numéro vert. Cette échéance électorale est ainsi créditée du respect scrupuleux du libre choix populaire et de l’exercice démocratique qui constituent la matrice du mouvement populaire du 22 février, dévié de son cours normal par les partisans de la bande, usant de la violence, du viol des urnes (saccagées), des intimidations et des atteintes à la dignité des personnes. Cette présidentielle restera dans l’histoire comme la traduction concrète des valeurs de civisme, de maturité et de responsabilité des citoyens, ignorant toutes les provocations, qui se reconnaissent dans le déroulement normal du processus électoral et la réponse idoine aux adeptes du chaos et de la fitna. Dans un climat de sérénité et de quiétude, l’affluence des électeurs dans les centres de vote, qui a permis de dépasser le taux de participation de la présidentielle de 2014, et le score honorable de la communauté nationale à l’étranger ont consacré l’échec de la conjuration par le fait d’une violence des relais de la bande terrassée et d’une ingérence ouvertement prônée par des eurodéputés et des parlementaires français. La victoire démocratique est belle à fêter dans la nouvelle Algérie qui se réapproprie les valeurs qui ont fait sa grandeur, en mettant résolument le cap sur un avenir de progrès, de liberté et de dignité, revendiqué par le mouvement populaire. Le nouveau président aura la lourde charge de veiller à la satisfaction des attentes des citoyens qui ont dicté, par un sursaut patriotique à la mesure des défis, la marche en avant. Les chantiers concernent aussi bien le dossier de la refondation de l’État, débarrassé des tares du régime prédateur, que la question centrale de la relance économique, en dépassant la crise économique et sociale aiguë. Il aura comme atout, cette base populaire qui, en accomplissant son devoir patriotique, a démontré son attachement à l’Algérie, à sa stabilité et à sa souveraineté. Le pays peut désormais se concentrer sur les grands défis que lui imposent la conjoncture internationale et les attentes nationales.
El Moudjahid

 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions