samedi 21 septembre 2019 20:15:36

Des actes

PUBLIE LE : 26-08-2019 | 0:00 | EL MOUDJAHID

Le gouvernement est à pied d’œuvre pour préparer la rentrée sociale, et de nombreuses mesures ont été prises à cet effet, lors de la réunion de mercredi dernier consacrée à ce dossier, avec un intérêt particulier pour l’Éducation, l’Enseignement supérieur et la Formation professionnelle.
Les ministres en charge de ces domaines, ainsi que les walis continuent d’effectuer des visites sur le terrain, afin de régler tous les détails permettant de recevoir des millions de jeunes dans de bonnes conditions.
Il s’agit aussi de s’assurer que tous les équipements sont disponibles en ce qui concerne les structures réceptionnées devant entrer en service. Un effort colossal a été consenti pour les livrer à temps et pour garantir leur encadrement avec des postes budgétaires supplémentaires. 
Élèves, étudiants et stagiaires ont aussi besoin de structures et d’équipements pour la restauration, le transport et la santé ou encore des sites d’hébergement qui font tous l’objet d’un suivi rigoureux.
Les partenaires professionnels et sociaux ont aussi une responsabilité dans la réussite de cette rentrée, et devront poursuivre la mobilisation dans le but de s’intégrer dans la démarche de coordination intersectorielle devenue un impératif au vu de la conjoncture particulière que traverse le pays.
Dans ce cadre, le gouvernement a même appelé à la consécration des valeurs d'écoute, de dialogue et de proximité avec ces mêmes partenaires.
La rentrée sociale n’est pas le seul chantier auquel s’est attelé le gouvernement, car il y a eu également l’étude de nombreux autres dossiers au cours des derniers jours, dont celui de l’autoroute Est-Ouest, l’habitat et l’agriculture au Sud et dans les Hauts Plateaux ou encore celui de la situation financière du pays.
Sur un autre plan, il est à signaler que des succès ont été enregistrés lorsqu’il s’agissait d’organiser la saison estivale et le hadj ou encore la prise en charge de la campagne agricole.
Il fallait aussi assurer, dans des conditions optimales, la fourniture aux citoyens du gaz, de l’électricité et de l’eau, et même si des dysfonctionnements ont été enregistrés dans certaines wilayas, les défaillances ont été corrigées. Il a même été mis fin aux fonctions des responsables locaux dont la défaillance est avérée, notamment dans les wilayas de l’Est. 
Pour les régions où ces commodités ne sont pas encore disponibles, des instructions ont été données en vue d'accélérer la cadence de réalisation des structures en souffrance.
El Moudjahid

Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions