lundi 23 septembre 2019 01:57:36

Concrétiser le changement

PUBLIE LE : 22-08-2019 | 0:00 | EL MOUDJAHID

Partis, associations, organisations de la société civile et personnalités ne cessent d’exprimer leur adhésion au choix du dialogue afin de parvenir à une feuille de route consensuelle aboutissant à une élection présidentielle le plus tôt possible afin de sortir de la crise actuelle. De nombreuses rencontres sont prévues par les acteurs de la scène politique, en plus de celles programmées par l’Instance de dialogue, pour un débat sur les diverses positions qui devraient toutes concourir à une décantation du paysage politique et en finir avec les divisions préjudiciables à la démarche de recherche de solution apte à maintenir un climat de sérénité propice à l’échange d’idées.
Avant la fin du mois, la coalition des Forces de l’alternative démocratique et des syndicats tiendront des réunions, pour étudier les nouvelles propositions pour atteindre l’objectif de concrétiser le changement tant réclamé par les citoyens, et édifier, de la sorte, les fondements d’une nouvelle République. L’alternance au pouvoir est l’une des conditions pour consacrer une société démocratique, où seule la loi sera érigée en règle absolue loin du pouvoir de l’argent qui a gangrené les institutions politiques et les entreprises économiques, comme l’a rappelé récemment le ministre de la Justice. Ce secteur, ainsi que les services de sécurité et le gouvernement travaillent également d’arrache-pied pour continuer la lutte contre la corruption, et des dossiers lourds sont toujours en instruction pour traduire les coupables devant les tribunaux, avec une attention particulière au respect de la présomption d’innocence.
Lors des marches qui se poursuivent depuis le 22 février, des manifestants n’ont de cesse de réclamer l’approfondissement de la démocratie, l’élection d’un président et l’assainissement de la vie publique, à côté du respect du droit d’expression afin de garantir au pays une évolution conforme aux aspirations du peuple. La rupture avec le système est aussi considérée comme un préalable à la construction d’institutions solides représentant les citoyens, en dehors de toute pratique de népotisme et de clientélisme, des phénomènes qui ont eu un effet désastreux sur la réputation des fonctionnaires, ce qui n’a fait qu’élargir le fossé entre les gouvernants et les gouvernés.
Ce sont-là autant de thématiques reflétant la demande d’une intervention de l’État dans les divers secteurs socioéconomiques, pour protéger les acquis réalisés et tendre vers davantage de développement.
C’est d’ailleurs là, le sens à attribuer à la dernière visite effectuée par une délégation ministérielle dans une wilaya du Sud, au cours de laquelle plusieurs infrastructures ont été inaugurées au profit des usagers, qui ont aussi bénéficié de plusieurs équipements pour l’amélioration du cadre de vie.
El Moudjahid

Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions