lundi 27 mai 2019 15:28:16

Un tournant

PUBLIE LE : 14-03-2019 | 0:00 | EL MOUDJAHID

Le plan de travail en sept points, annoncé par le Chef de l’État en réponse aux récentes manifestations pacifiques et patriotiques, constitue un tournant historique, parce qu’il préconise de profondes réformes du système politique. C’est un appel à un sursaut national de pouvoir surmonter les adversités ensemble, sans exclure personne, parce que nous n’avons qu’un seul pays, l’Algérie, que nous voulons voir évoluer, dans la stabilité, de manière démocratique, sur le chemin de l’État de droit, de la justice sociale et du progrès. Et qu’au-delà des convictions et des programmes partisans, il s’agit de rassembler l’élite, d’en débattre en toute liberté, de penser et de dessiner l’architecture institutionnelle, de fixer les priorités économiques et sociales et de se mobiliser, pour traduire, dans le quotidien, cet élan unique d’une nation ambitieuse qui ne rêve que d’aller de l’avant.
Être à la hauteur de ce moment singulier est le défi que l’élite devrait relever au plus vite. Cela n’est guère aisé, quand on connaît les contradictions qui traversent notre élite, mais cela est possible, grâce au dialogue, au débat, à la fédération des énergies et des compétences, et à la volonté de n’être toujours qu’au service du citoyen, de la société, du peuple et du pays, laissant de côté les ego, la surenchère politicienne, les querelles idéologiques et les polémiques stériles, et ne cédant jamais à la démesure, à la méfiance systématique, à l’excès destructeur, à l’extrémisme, à la manipulation et à la provocation. Le monde entier nous observe, et, jusqu’à présent, il a loué nos qualités de s’exprimer publiquement et librement, sans violence et sans heurt, et il ne peut être que plus admiratif encore, si nous parvenons à régler nos problèmes nous-mêmes, entre nous, en faisant confiance à nos élites et à notre jeunesse, à aller vers une solution consensuelle et à construire une deuxième République, où aucune tutelle ne s’exercera sur le peuple. Notre histoire contemporaine nous indique que nous avons pu surmonter des épreuves autrement plus complexes et plus douloureuses, et que nous sommes dans l’obligation de réussir ce tournant par une attitude individuelle et collective responsable qui tire les enseignements des erreurs du passé, qui répond aux demandes et aux exigences du peuple, qui privilégie l’écoute, le dialogue serein et constructif, la voie de la raison, et qui place l’intérêt suprême de l’Algérie au-dessus de tout.          
    EL MOUDJAHID
 

Presedant Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions