samedi 22 septembre 2018 18:59:04

Communauté de destin

PUBLIE LE : 03-09-2018 | 0:00 | EL MOUDJAHID

Le 3e Forum sur la coopération sino-africaine, qui regroupe, outre les chefs d'État et de gouvernement, plusieurs organisations internationales, ambitionne de booster l’élan de partenariat au profit des peuples des deux entités.
L’évènement est aussi l’occasion de procéder à une évaluation d’ensemble de la mise en œuvre de ce programme convenu lors des précédents rendez-vous, et de renouveler l’engagement à poursuivre cette démarche et la renforcer davantage au bénéfice des deux parties.
L’initiative s’inscrit en droite ligne de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, lequel constitue le réceptacle de l’ensemble de l’œuvre de développement du continent qui est renforcé par les acquis du partenariat Sud-Sud promis à des perspectives meilleures. «Chine- Afrique : vers une communauté de destin encore plus solide via la coopération gagnant-gagnant» est d’ailleurs le thème sur lequel se tient la rencontre de laquelle les dirigeants africains attendent des répercussions positives, particulièrement dans les secteurs où leurs pays recèlent des potentialités énormes et dont l'exploitation demeure insatisfaisante, notamment dans les domaines de l'agriculture et de l'industrie. 
C’est dans ce contexte que s’inscrit le plan dénommé «La Ceinture et la Route», proposée par la Chine et qui rejoint les aspirations de ses partenaires, dont l’Algérie. MM. Ouyahia et Messahel auront ainsi l'opportunité de discuter des moyens de consolider les relations bilatérales avec la Chine, qui ont déjà été hissées au niveau d'un partenariat stratégique global suite à la décision conjointe prise en 2014 par les Présidents Bouteflika et Xi Jinping.  Les deux pays, qui fêtent cette année le 60e anniversaire de l'établissement de relations diplomatiques, projettent un nouveau plan quinquennal 2019-2023, synonyme de la confiance mutuelle qui structure le partenariat stratégique liant les deux pays. «Il est escompté que le sommet ouvrira une nouvelle voie pour les relations entre la Chine et l'Afrique», a estimé le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, lors d'une conférence de presse avant le début de la rencontre.
El Moudjahid

 

Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions