Convaincre


PUBLIE LE : 03-10-2017 | 0:00 | PAR EL MOUDJAHID

Tout le monde s’accorde à reconnaître que les élections locales du 23 novembre prochain suscitent l’adhésion unanime de la classe politique, attisent son intérêt, accaparent le plus clair de ses efforts dans l’espoir de gagner la confiance des citoyens. Ce premier palier de la démocratie a le grand mérite de mobiliser les électeurs les plus rétifs. La nature et l’impact de ces consultations populaires ne sont pas étrangers à cet engouement. Dès lors, on n’arrive pas à admettre que certains partis peinent à confectionner leurs listes, à dresser un programme de campagne pragmatique, en lien avec les réalités du pays. Il y a chez eux un vice rédhibitoire. Il concerne les sempiternelles promesses sans lendemain, les discours lénifiants, l’usage exagéré d’un populisme déphasé. L’éminent patriote, feu Mehdi Ben Barka, avait amplement raison d’affirmer, avec son sens du militantisme, que «la seule vraie politique, c’est la politique du vrai». Voilà bien une leçon à retenir, et nos futurs élus feraient bien de s’en inspirer et de la méditer. Car, à l’évidence, tout le problème est de convaincre et de respecter le pacte conclu avec les électeurs. Loin de nous l’idée de jeter la pierre à qui que ce soit, mais l’expérience de tant d’années de pluralisme effectif a fini par engendrer des postures citoyennes qui n’accordent aucune place aux vœux pieux, à des engagements sans consistance, à des reniements et à des renoncements. Il ne s’agit pas non plus d’administrer un discours de la méthode ou de rappeler l’alpha et l’oméga de l’action politique, mais il y va de la crédibilité de ces partis et de leur ancrage. Le risque de provoquer un désintérêt ou une indifférence à l’égard de ces joutes n’est pas à exclure. L’enjeu est de taille. On ne fait pas campagne pour récolter le plus grand nombre de voix possible, pour succomber ensuite «aux délices de Capoue». La gestion des APC et des APW n’est pas un cadeau ni un privilège, c’est une mission et un devoir, un contrat à honorer. Malheureusement, pour certains candidats à la magistrature locale, qui briguent avec frénésie le confortable fauteuil des mairies, les projets volent bien haut dans le ciel, mais il est quasi-impossible de les apercevoir les lendemains d’élections. On fait l’impasse sur les discours alarmistes, le pessimisme. La sagesse recommande, si tant est que cela soit reconnu, d’allumer une seule et bénéfique chandelle, plutôt que de promettre un million d’ampoules.
EL MOUDJAHID


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com