Exigence


PUBLIE LE : 14-09-2017 | 0:00 | PAR EL MOUDJAHID

L’investissement, voilà un des dossiers importants du plan d’action du gouvernement qui sera présenté dimanche par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, devant l’APN. De l’amélioration de l’environnement des affaires, de l’encouragement de l’investissement dans tous les secteurs et de la poursuite de la réalisation du programme d’équipements publics validé ces dernières années, le chef de l’Exécutif recommande un investissement productif. A ce sujet, le gouvernement évoque le maintien des avantages énoncés dans le Code des investissements au profit des investisseurs, ainsi que des régimes préférentiels d’encouragement à l’investissement prévus au bénéfice des projets qui seront réalisés dans les wilayas des Hauts Plateaux et du Sud. Ce n’est pas tout. Il est également envisagé de réaliser une carte territoriale des opportunités d’investissements, l’objectif étant à double plan. D’un côté, il est question d’inciter à la valorisation des atouts et des ressources disponibles à travers le territoire. De l’autre, il s’agit de prévenir des saturations excessives de créneaux de production qui peuvent nuire aux investissements eux-mêmes. La question de la gouvernance territoriale, faut-il le préciser, renvoie tout d’abord à celle du développement local. Elle se situe dans le contexte de l’implication croissante des acteurs locaux privés, publics et/ou associatifs dans les dynamiques de développement, dans leur capacité à se mobiliser et à se prendre en charge. Ce mode de gouvernance entend répondre aux évolutions organisationnelles, en prenant en compte les enjeux économiques et sociaux, formels et informels. Avec à la clé la sauvegarde des dynamiques et des flexibilités recherchées tout en assurant le respect des dispositifs institutionnels. S’ajoutent des mesures liées à la promotion des partenariats avec les investisseurs étrangers dans tous les domaines, à la dynamisation de la diplomatie économique, au renforcement de la normalisation et de l’intégration industrielles, avec le développement des capacités nationales en termes de normes et de laboratoires de contrôle industriels. Par cet ensemble de mesures, le gouvernement compte dynamiser le rythme d’augmentation du taux d’intégration nationale dans, entre autres, les activités de montage et d’assemblage dans les industries mécaniques, électriques, électroniques. L’autre chapitre important lié à l’investissement concerne l’amélioration de l’environnement des affaires, à travers la levée des entraves et pesanteurs bureaucratiques persistantes sur le terrain. Ouyahia évoque la nécessité de veiller, «sauf nécessité impérieuse, à la stabilité du cadre juridique et réglementaire de l’activité économique, de sorte à donner de la visibilité aux opérateurs». Il compte également mener à bon port la réforme et la modernisation du système bancaire et financier, qui seront accompagnées d’un renforcement du réseau des banques à travers le territoire national, avec un intérêt particulier accordé aux wilayas et wilayas déléguées du sud du pays. La mise à niveau des PME, du foncier industriel, l’extension et la mise à niveau des zones d’activité économiques (ZAC), la promotion de la production nationale de biens et services sur le marché local, la sauvegarde de la souveraineté économique du pays à travers un redressement de la balance des paiements, s’inscrivent aussi au chapitre des priorités d’Ouyahia.
EL MOUDJAHID


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com