vendredi 20 octobre 2017 13:30:25

Les cinq piliers

PUBLIE LE : 20-06-2017 | 0:00 | El Moudjahid

Cinq volets constituent le plan d’action du gouvernement adopté en Conseil des ministres et examiné, à partir d’aujourd’hui, à l’APN. Primo, renforcement de l'État de droit, des libertés et de la démocratie. Secundo, renforcement de la bonne gouvernance. Tertio, poursuite de l’investissement pour le développement humain et l'amélioration du cadre de vie des citoyens. Quarto, consolidation de la sphère financière et économique. Et quinto, politique étrangère et défense nationale. Le gouvernement Tebboune annonce ainsi soumettre au Parlement, de nouveaux projets de loi inspirés de la révision constitutionnelle, pour adapter la législation concernant les libertés fondamentales à la Constitution. La bonne gouvernance est aussi l’un des cinq chantiers importants de l’Exécutif qui entend mener des actions pour moraliser la vie publique. On sait que l’un des maux les plus graves dont souffrent les économies émergentes est la corruption et la faiblesse du management qui font perdre des sommes énormes, lors de la conduite de projets ou de négociations de contrats. Aussi, la feuille de route du gouvernement met la rigueur et la transparence dans la gestion des affaires publiques en bonne place. Le rapport de l’Administration aux citoyens et, partant, son efficacité et sa crédibilité auprès de la société civile sont un chantier ouvert. Cette transparence, pour éliminer les pratiques bureaucratiques qui favorisent la corruption et le gaspillage d’énergies en créant un malaise social, n’a de finalité que d’améliorer le développement humain et le cadre de vie des citoyens. Dans son dernier rapport, le PNUD confirme que notre pays ne cesse d’améliorer son score depuis au moins une quinzaine d’années. On est les premiers au Maghreb et dans le top cinq au niveau continental. Sur cette question, le gouvernement, qui a adopté une démarche de rationalisation des dépenses, n’entend pas se débarrasser de sa dimension sociale et de son soutien multiformes aux populations. «La préservation du système national de sécurité sociale et de retraite, la promotion de l'emploi, le renforcement des mécanismes de solidarité nationale, ainsi que la poursuite de la prise en charge des catégories sociales aux besoins spécifiques» sont soulignés dans ce plan d’action.
Le logement, la santé, l’enseignement, entre autres, restent, en effet, prioritaires dans l’action gouvernementale. «Les efforts engagés à travers la diversification de l'offre en logements seront orientés pour l'achèvement, à la fin 2019, des 1.600.000 logements publics en cours de réalisation, avec l'objectif fixé par la programme présidentiel de développement 2014-2019 de juguler la crise du logement à l'horizon 2018-2019.» Mais, il faut bien le préciser, le défi et la capacité des Algériens à concrétiser ces objectifs sont conditionnés par la consolidation de la sphère financière et économique.
 Le baril ne reviendra plus aux niveaux records des années passées. Les États-Unis, le gaz de schiste, les stocks de par le monde et les traders qui ont appris à intégrer les «incertitudes des marchés» et les crises régionales dans leurs paramètres maintiendront pour longtemps encore le baril à moins de 60 dollars. Des lors, s’émanciper du syndrome hollandais exige «de transformer le régime de croissance en l'orientant vers le développement des secteurs productifs de richesse, de valeur ajoutée et d'emploi, en optant, notamment pour une démarche budgétaire rénovée, une rationalisation des dépenses publiques, une réforme du système fiscal, un renforcement du rôle économique des collectivités locales, une amélioration du climat des affaires et un encouragement de l'investissement». Enfin, concernant la politique étrangère et la défense nationale, le Plan d'action du gouvernement rappelle que «la diplomatie continuera à privilégier la recherche de règlement pacifique aux crises et conflits qui mettent en péril la paix et la sécurité régionales et internationales, à travers le dialogue inclusif et la réconciliation. En matière de défense nationale, «l'Armée nationale populaire poursuivra la réalisation des objectifs permanents de modernisation et de professionnalisation des forces, dans le respect des engagements du pays et de son attachement à la promotion de la paix et de la sécurité aux niveaux régional et international».
 El Moudjahid
 

Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions