lundi 19 novembre 2018 05:04:11

Coopération algéro-canadienne : Le label Genxion Santé

« L’Algérie et le Canada confirment de plus en plus leur grand intérêt de renforcer la coopération bilatérale», souligne l’ambassadeur de Canada à Alger, Mme Isabelle Roy .

PUBLIE LE : 29-09-2016 | 0:00
D.R

« L’Algérie et le Canada confirment de plus en plus leur grand intérêt de renforcer la coopération bilatérale», souligne l’ambassadeur de Canada à Alger, Mme Isabelle Roy .
La santé et le bien-être au travail constitue aujourd’hui la pierre angulaire de développement et de la durabilité de l’entreprise. Il s’agit d’un investissement dans l’actif le plus important de toute entreprise ou organisation, à savoir ses employés. En effet le 1er cabinet de conseil en Algérie dédie à l’accompagnement des entreprises et organisations dans la mise en place de programme de promotion  de la santé et mieux-être au travail lancé au cours de la soirée de mardi à l’occasion de la tenue de la 1re conférence pour la promotion de la santé et mieux être en entreprise un label pour devenir une  entreprise santé responsable. Le Dr Mounir Nebbache, président-directeur général de Genxion Santé a tenu à souligner que cette nouvelle démarche dédiée exclusivement à la promotion de la santé en milieu de travail». Ce label a-t-il dit «est un investissement et une valorisation du capital humain pour une meilleure performance  des entreprises et organisations», ajoutant qu’à travers ce label on peut distinguer entre les entreprises engagées dans une démarche de promotion de la santé et du mieux être au travail. Aussi, l’entreprise va confirmer également son engagement vis-à-vis de ses salariés socialement. «Nous avons constaté qu’au niveau des entreprises, ceux qui s’occupent de la maintenance des machines, parsonne, par conséquent, ne s’inquiète de leur prévention», a-t-il indiqué. M. Mounir Nebbache a insisté, dans ce sens, sur la nécessité de recentrer l’humain au cœur des entreprises. Tout en précisant, «si le travailleur au sein de l’entreprise n’est pas en bonne santé, l’entreprise ne sera également pas en bonne santé». «L’entreprise», a-t-il ensuite insisté «doit être un espace de communication et de promotion de la santé pour ses travailleurs, car ces derniers passent au minimum 37 heures au sein de l’entreprise». Notre interlocuteur n’a pas manqué d’exprimer sa profonde conviction quant aux capacités des entreprises algériennes pour améliorer la santé physique et mentale  ainsi que la qualité de vie  de leurs  collaborateurs «une politique de santé dans l’entreprise permet d’ameliorer le capital santé des salariés et d’augmenetr la performance de son organisation», a-t-il souligné. De son côté, l’ambassadeur du Canada à Alger, Mme Isabelle Roy, a souligné que «la coopération entre les deux entreprises confirme encore une fois que la relation entre  nos deux pays a connu une amélioration importante». «Cette rencontre», a-t-elle dit «constitue un espace d’échanges et de partage de connaissances qui permettra assurément de découvrir les meilleures pratiques de santé dans le milieu de travail». Ajoutant que« le Canada est très fier de partager son savoir-faire et d’apporter son expérience en proposant les ressources, les pistes d’action et des solutions concrètes pour rendre les organisations algériennes plus performantes», avant d’ajouter que «le contexte économique actuel va certainement forcer davantage les dirigeants d’entreprise à questionner leur méthode de gestion pour optimiser leur ressources et faire un choix stratégique afin d’assurer leur pérennité». Pour elle, dans un tel contexte la santé et le mieux être en entreprise prend toute son importance. D’ailleurs de plus en plus d'entreprises prennent le bien-être au travail et affichent vouloir devenir un employeur socialement responsable.
Mettant l’accent sur le label, elle a exprimé son souhait que les entreprises algériennes vont prendre et accorder une grande importance à ce label «Je suis persuadé que la rencontre d’aujourd’hui va sûrement engager des pistes des réflexions et d’actions en vu de faire évoluer les mentalités autour de ces questions fondamentale qui touchent la santé et du bien être de toute un chacun mais aussi des entreprises en Algérie ce qui est particulièrement crucial en ce moment pour la santé économique de l’Algérie. Il y a lieu de noter qu’en marge de cette important rencontre qui a réuni de nombreux acteurs économique, une convention cadre à été signé entre  Genxion Santé et son partenaire canadien « le groupe entreprises en santé».
Makhlouf Ait Ziane

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions