vendredi 28 avril 2017 13:08:44

Enseignement supérieur : Une faculté de médecine à Tiaret

La wilaya de Tiaret aura sa faculté de médecine. L’aval vient d’être donné par les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, pour la création de cette nouvelle infrastructure qui relèvera de l'université Ibn-Khaldoun.

PUBLIE LE : 21-09-2016 | 0:00
D.R

La wilaya de Tiaret aura sa faculté de médecine. L’aval vient d’être donné par les ministères  de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, pour la création de cette nouvelle infrastructure qui relèvera de l'université Ibn-Khaldoun.

Avec la création prochaine de la nouvelle faculté de médecine, l’université Ibn-Khaldoun sera, ainsi, forte de pas moins de neuf facultés. À ce jour, cette entité compte, faut-il le rappeler, deux instituts spécialisés (Sciences vétérinaires et Technologie), et huit facultés. Il s’agit, en l’occurrence, des facultés des sciences appliquées, des sciences de la matière, des mathématiques et de l’informatique, sciences de la nature et de la vie, droit et sciences politiques, sciences économiques, des sciences commerciales et des sciences de gestion, lettres et langues, et enfin la faculté des sciences humaines et sociales.
À l’échelle nationale, il existe plus d’une dizaine de facultés de médecine en Algérie, et qui sont réparties à travers plusieurs régions du pays. Les quatre facultés les plus importantes (Alger, Oran, Annaba, Constantine) sont constituées des trois départements (médecine, pharmacie et chirurgie dentaire), et assurent le cycle gradué et post-gradué (spécialisation). Pour la formation post-graduée, la faculté de médecine d'Alger a une vocation nationale. Il convient de signaler, ici, que l'accès aux études médicales se fait sur la base de la moyenne générale obtenue au baccalauréat (séries sciences) requise par chaque département. L'étudiant effectue une préinscription en déposant une fiche de vœux en juillet. L'inscription définitive, qui intervient généralement à la 2e quinzaine du mois d’août, est établie, à l'issue du traitement informatique de la fiche de vœux (numerus clausus).
Il faut dire que fort prisées par les bacheliers, les facultés de médecine, en association avec les milieux hospitalo-universitaires, sont des institutions dédiées prioritairement à l’apprentissage dans un contexte de prestations de soins de santé. En outre, elles participent au développement de l’expertise médicale et des activités d’enseignements cliniques dans chaque domaine disciplinaire.
En plus de ces activités d’apprentissages, les facultés de médecine ont pour mission fondamentale de fournir, à la société, des médecins compétents en mesure d’assurer des soins de santé de première ligne et de deuxième ligne partout en Algérie. La vocation principale d’une faculté de médecine doit s’articuler autour de l’apprenant en sciences de la santé d’un point de vue pédagogique
En général, les bacheliers (séries sciences), titulaires des mentions «très bien» et «bien», sont autorisés à s'inscrire directement. Les études médicales sont couronnées par la délivrance d'un diplôme d'État de docteur en médecine, obligatoire pour l'exercice de la profession. Quant à l'accès à la post-graduation en médecine (résidanat), celui-ci se fait par la voie de concours de faculté ouvert également aux médecins étrangers ayant obtenu une équivalence pour leur diplôme de doctorat en médecine.
À noter, par ailleurs, que la période des transferts est prolongée de deux jours. Les nouveaux bacheliers non satisfaits de leurs orientations ont ainsi jusqu’à cet après-midi, 18h, pour effectuer d’éventuelles demandes de transfert. Pour rappel, le dépôt des demandes de transfert des nouveaux bacheliers ont débuté mercredi dernier, et pour la première fois par voie électronique, à travers le territoire national. Cette opération, qui a pris fin samedi dernier, a pour but de faciliter la tâche aux étudiants, à travers la mise en place d'une plateforme électronique leur permettant de faire entrer leurs noms et leurs mots de passe fournis lors des inscriptions. L’ensemble des concernés recevront une réponse à leurs doléances à partir du 20 septembre, souligne-t-on.
Remarque importante à retenir, l'opération de traitement des demandes de transfert se fera dans une transparence totale. Cela dit, et dans le cas où une demande serait rejetée, les motifs du rejet seront communiqués. À préciser que les demandes de transfert seront traitées en fonction des critères fixés, du seuil minimal de points et de la disponibilité des places pédagogiques dans les établissements universitaires.
Soraya Guemmouri
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions