samedi 30 mai 2020 08:06:04

Histoire : Larbi Ben M’hidi : un symbole fort du nationalisme authentique

Le martyr Larbi Ben M’hidi reste un "symbole fort du nationalisme authentique", a indiqué jeudi dernier à Aïn M’lila (Oum El Bouaghi) le ministre des Moudjahidine, M. Mohamed-Cherif Abbas

PUBLIE LE : 04-03-2011 | 21:05
D.R

Le martyr Larbi Ben M’hidi reste un "symbole  fort du nationalisme authentique", a indiqué jeudi dernier à Aïn M’lila (Oum El Bouaghi)  le ministre des Moudjahidine, M. Mohamed-Cherif Abbas, soulignant que les valeurs  qui avaient guidé le chahid "doivent inspirer les générations actuelles" pour  le développement du pays.          
Ce chef révolutionnaire "laisse le souvenir inaltérable d’un militant  courageux qui avait organisé des cellules et encadré la glorieuse Révolution  aux côtés de compagnons valeureux", a déclaré le ministre à l’occasion de la  commémoration du 54e anniversaire de la mort de Ben M’hidi.          
S’exprimant, au cours d’une cérémonie organisée à l’école de formation  de Sonelgaz à Aïn M’lila, devant de nombreux citoyens et moudjahidine,   M. Mohamed-Chérif Abbas a souligné que les valeurs éternelles qui avaient permis  à ce héros et à ses compagnons d’armes de mettre en échec le colonialisme et  d’atteindre la victoire, sont "toujours à l’ordre du jour pour relever les défis  de l’heure en affrontant les difficultés par le travail, dans la constance et  l’esprit de sacrifice".          
M. Abbas a affirmé, dans ce contexte, que les valeurs qui avaient guidé  le chahid Larbi Ben M’hidi "doivent inspirer les générations actuelles, appelées  à faire vivre leur pays dans la prospérité et la dignité". Le ministre, accompagné des autorités locales, a pris part aux activités  organisées dans cette salle où se tenait une semaine du chant patriotique, avant  de présider une cérémonie de remise de distinctions et de récompenses à nombre  de sportifs locaux, ainsi qu’à des Moudjahidine.          
Auparavant, M. Mohamed-Cherif Abbas avait déposé une gerbe de fleurs  devant la stèle érigée à la mémoire de Larbi M’hidi devant sa maison natale, au lieu-dit El Kouahi, où l’assistance s’est recueillie pendant le lever des  couleurs nationales et la lecture de la Fatiha.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions