dimanche 25 juin 2017 04:47:27

Forum social mondial : Soutien à la lutte de la femme sahraouie

L'Alliance internationale des femmes a réaffirmé, hier à Montréal, son soutien et sa solidarité avec la lutte et la résistance de la femme sahraouie pour la liberté et l’indépendance.

PUBLIE LE : 15-08-2016 | 0:00
D.R

L'Alliance internationale des femmes a réaffirmé, hier à Montréal, son soutien et sa solidarité avec la lutte et la résistance de la femme sahraouie pour la liberté et l’indépendance. «Toutes les femmes éprises de liberté doivent soutenir les femmes sahraouies  dans leur lutte pour la liberté et l’indépendance», a souligné Mme Rita Acosta,  membre de l'Alliance internationale des femmes, lors d’un atelier organisé sous le thème «La résistance des femmes pendant les guerres et les luttes armées», dans le cadre du Forum social mondial qui se tient à Montréal. «Le colonialisme est un. Et toutes les femmes opprimées au Sahara occidental, Palestine, Kurdistan, Philippines et au Canada ou dans un autre pays partagent la même oppression et souffrance», a affirmé Rita Acosta, appelant les femmes à unir leurs efforts pour la paix, la justice et un monde meilleur. Pour sa part, la secrétaire générale de l’Union nationale des femmes sahraouies (UNFS), Mme Fatma El-Mehdi, a parlé de derniers développements de  la question du Sahara occidental et les violations graves des droits de l’homme perpétrées par les autorités d’occupation marocaines contre les civils sahraouis dans les territoires occupés, notamment les femmes sahraouies. La SG de l’UNFS a également abordé «la résistance du peuple sahraoui, le rôle d’avant-garde joué par la femme sahraouie dans les camps de réfugiés et les territoires occupés et sa lutte contre les politiques marocaines d’intimidation, de persécution et de privation de tous ses droits fondamentaux». Elle a appelé toutes les participantes à soutenir la femme sahraouie dans sa lutte contre l’occupant marocain et participer à la campagne internationale de sensibilisation autour de la question sahraouie à travers le monde et pour la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis et la protection des civils sahraouis. Ainsi, elle a appelé à mettre fin à la souffrance des femmes sahraouies à travers la tenue d’un référendum libre, juste et impartial, permettant au peuple  sahraoui d’exercer son droit à l'autodétermination et à l'indépendance. Les participantes ont salué la présence de la délégation sahraouie et le travail des femmes sahraouies dans le cadre de cette organisation.          
La 12e édition du FSM a débuté par une grande marche altermondialiste, à Montréal, au Canada, pour la première fois dans un pays développé. Plus de 50.000 personnes et près de 5.000 organisateurs participaient, jusqu'à hier, au FSM 2016 pour aborder les problèmes sans clivages entre riches ou pauvres.                  
Le FSM a eu lieu chaque année depuis 2001, sauf en 2008, en 2012 et en 2014. La candidature de Montréal pour la rencontre de 2016 avait été retenue lors du FSM de 2015 à Tunis.  APS

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions