lundi 15 octobre 2018 23:35:47

hommage à Mohamed Seddik Benyahia : Fin politicien et diplomate de talent

Mohamed Seddik Benyahia était «un fin politicien, doublé d’un diplomate et juriste aux talents avérés», a affirmé, hier à Jijel, Zoheir Ihadadène, historien, à l’occasion des cérémonies commémorant le 34e anniversaire de la disparition de l’ancien ministre des Affaires étrangères.

PUBLIE LE : 04-05-2016 | 0:00
D.R

Mohamed Seddik Benyahia était «un fin politicien, doublé d’un diplomate et juriste aux talents avérés», a affirmé, hier à Jijel, Zoheir Ihadadène, historien, à l’occasion des cérémonies commémorant le 34e anniversaire de la disparition de l’ancien ministre des Affaires étrangères.

Le conférencier, qui a côtoyé le disparu, alors qu’il occupait le portefeuille de ministre de l’Information et celui de l’Enseignement supérieur, a évoqué les qualités «d’un homme à la fois nationaliste, intègre, compétent», doué et subtil, capable d’écouter attentivement ses interlocuteurs avant de leur répondre par une synthèse qui les satisfait. Sa disparition, a-t-il ajouté, «a été une grande perte pour l’Algérie», a encore rappelé l’intervenant qui a retracé le parcours du jeune Benyahia, depuis le lycée Albertini à Sétif où il a eu à côtoyer d’autres personnalités, à l’image de Belaïd Abdesselam et Lamine Khene. Cela fait, mardi 3 mai 2016, 34 ans que disparaissait  feu Mohamed Seddik Benyahia, ancien ministre des Affaires étrangères (1932-1982), dans un accident d’avion, lors d’une mission de médiation entre l'Irak et l'Iran. Sa ville natale, Jijel, lui a rendu, un vibrant hommage qui a été une nouvelle occasion pour rappeler les qualités d’un homme hors pair. Les festivités commémoratives rehaussées par la présence des autorités de la wilaya ont été marquées par une cérémonie où les responsables ont dévoilé  une plaque apposée sur la demeure qui a vu naître et grandir le jeune Mohamed Seddik Benyahia, au 31 rue Si El-Haouès, dans le centre de Jijel.  Plusieurs témoignages et communications se rapportant au parcours de  feu Benyahia ont été présentés au Centre culturel islamique Ahmed- Hamani, où  les membres de la famille du défunt ont été honorés. Le secrétaire général de la wilaya, Ahmed Kerroum, qui a ouvert cette  cérémonie, a salué cette initiative pour permettre aux nouvelles générations, notamment la jeunesse, de connaître les artisans de la lutte de Libération nationale.         
Né le 30 janvier 1932 à Jijel, Mohammed-Seddik Benyahia fut un homme  politique, militant nationaliste durant la guerre de Libération nationale. Diplômé de l'Université d'Alger, Benyahia, étant jeune avocat, a pris part activement dans la lutte pour l'indépendance du pays. Il fut secrétaire général de la présidence du Gouvernement provisoire de la République algérienne  (GPRA) et membre de la délégation algérienne aux négociations des Accords d'Evian en 1962.  À l'indépendance, il a assumé plusieurs fonctions d'ambassadeur et de ministre.    
Cette commémoration a été également marquée par une exposition de  livres et d’archives se rapportant à cet homme et à l’histoire de la lutte de  Libération nationale.
Le stade colonel Amirouche a, à l’occasion, abrité une rencontre de  football mettant aux prises des anciennes gloires de l’équipe nationale de football avec une sélection de wilaya.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions