mercredi 26 septembre 2018 04:50:05

M. Messahel à Damas : l’Algérie solidaire

« La solution demeure entre les mains des Syriens, loin de toute ingérence étrangère. »

PUBLIE LE : 25-04-2016 | 0:00
D.R

« La solution demeure entre les mains des Syriens, loin de toute ingérence étrangère. »

Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, est arrivé hier à Damas, pour une visite de travail, lors de laquelle il conduit la délégation ministérielle à la réunion du Comité de suivi algéro-syrien, outre l'examen de la situation dans la région et les développements régionaux et internationaux d'intérêt commun. La visite sera marquée par la tenue de la 2e session du Comité de suivi qui sera co-présidé, aujourd’hui, par M. Messahel et le ministre syrien de l'Economie et du Commerce extérieur, Hammam El-Jazairi, pour examiner les différents aspects de la coopération bilatérale et les moyens de la promouvoir. La situation en Syrie sera au centre des entretiens de M. Messahel avec les hauts responsables syriens, au regard de la crise que connaît ce pays et des négociations syriennes qui se déroulent sous l'égide de l'ONU à Genève, pour trouver une solution au conflit. La visite de Messahel à Damas s'inscrit dans le cadre du soutien et de la solidarité de l'Algérie avec la Syrie qui célèbre son 70e anniversaire d'indépendance, au moment où ce pays fait face au terrorisme qui menace sa sécurité et sa stabilité. Depuis le début de la crise en Syrie en 2011, l'Algérie soutient le dialogue entre tous les Syriens, en vue de trouver une solution à la crise, affirmant que la solution demeure entre les mains des Syriens, loin de toute ingérence étrangère. Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a réaffirmé ,hier, la solidarité de l'Algérie avec la Syrie dans son épreuve, soulignant l'importance du dialogue et de la réconciliation pour sortir de la crise. M. Messahel a déclaré à son arrivée à Damas que sa visite de travail intervient "quelques jours après la célébration par le peuple syrien du 70e anniversaire de son indépendance qui hautement symbolique", car, a-t-il dit, "nous mesurons toute l'importance que revêt l'indépendance". L'Algérie a souffert du terrorisme mais "notre peuple et notre gouvernement sont restés debout face à ce fléau" à la faveur de "la réconciliation et du dialogue", a-t-il rappelé, réaffirmant la solidarité de l'Algérie avec la Syrie dans cette épreuve. "En Algérie, nous avons toujours privilégié la solution politique", a-t-il affirmé, soulignant l'importance pour la Syrie de réaliser la réconciliation nationale. "Tel est le message du peuple, du gouvernement et du président algérien à nos frères en Syrie", a ajouté le ministre. M. Messahel a, par ailleurs, précisé qu'il coprésidera aujourd’hui avec le ministre syrien de l'Economie et du commerce extérieur, Hammam El-Jazairi, la deuxième session de la commission de suivi algéro-syrienne en prévision de la tenue de la grande commission mixte à Alger.

-----------//////////////////

Session du comité de suivi
Des dossiers multisectoriels
Le comité de suivi algéro-syrien tient aujourd’hui sa deuxième session sous la coprésidence du ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, et du ministre syrien de l’Economie et du commerce extérieur, Hammam El-Jazairi,  en prévision de la tenue de la réunion de la Grande commission mixte algéro-syrienne  à Alger.  Des programmes de coopération entre les deux pays dans les domaines économique, culturel, scientifique, commercial et humanitaire seront examinés  à cette occasion. Le comité de suivi algéro-syrien avait tenu sa première session en juillet 2009 à Alger. Elle avait été sanctionnée par la signature du procès-verbal de la session et d’un programme d’action comprenant le calendrier des différentes rencontres prévues entre les délégations des deux pays pour régler les questions en suspens et finaliser les projets de conventions, de mémorandums d’entente et de programmes exécutifs auxquels ont donné lieu les réunions de cette session. Les deux parties avaient convenu de la nécessité d’accélérer la mise en place d’un accord régissant le séjour des ressortissants algériens et syriens dans les deux pays. Les deux parties avaient également évalué les décisions de la première réunion de la Grande commission mixte algéro-syrienne, tenue dans la capitale syrienne en octobre 2008, et convenu de renforcer le cadre juridique pour créer un climat favorable aux échanges commerciaux et organiser les relations économiques  au service des intérêts des deux pays. Les réunions ont porté également sur les questions humanitaires, notamment pour ce qui est du déplacement et de séjour des ressortissants des deux  pays. Les deux pays ont convenu de mettre en place un cadre juridique régissant ce domaine qui sera pris en charge par une commission bilatérale. Ces rencontres ont permis également de mettre en avant les opportunités offertes aux hommes d’affaires des deux pays pour établir des partenariats fructueux, notamment pour le secteur privé pour le renforcement de la coopération économique et des échanges commerciaux entre les deux pays. Le Comité de suivi algéro-syrien de coopération s’est réuni pour la  première fois en 2008 à Damas. Il a été procédé lors de cette première session à la signature de 11 accords, protocoles et programmes exécutifs de coopération portant sur les échanges commerciaux dans les domaines de l’agriculture, la santé, les affaires sociales, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, la culture, le transport maritime de marchandises et de voyageurs outre le domaine consulaire et la création d’un conseil d’affaires.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions