samedi 15 dcembre 2018 15:50:35

Inauguration du portail de la culture algérienne : patrimoine culturel du local à l’universel

Un nouveau portail multimédia dédié au patrimoine culturel algérien a été inauguré officiellement, hier à Alger, par le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi. Dans le message lu en son nom par le ministre de la Culture, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a exprimé sa «grande satisfaction (...) de voir l'idée de créer ce portail concrétisée».

PUBLIE LE : 29-02-2016 | 0:00
Ph. Y. Cheurfi

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a procédé, hier au palais de la Culture, au lancement officiel d’un portail électronique de la culture algérienne, et ce en présence de responsables, à l’exemple de Mohamed Benamar Zerhouni et Saâd Eddine Nouiouat, de conseillers à la présidence de la République, de deux anciennes ministres de la Culture, Nadia Labidi et Zhor Ounissi, ainsi que de l’ambassadeur de la Palestine à Alger, Louaï Aïssa.

M. Mihoubi a souligné que «ce portail électronique est le résultat d’un travail conséquent de plusieurs années, fourni par une équipe de chercheurs qui croient en ce projet et qui veulent mettre en valeur le patrimoine culturel». Le ministre n’a pas manqué également d’exprimer toute sa gratitude au Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a toujours été derrière ce genre de projets. Dans le même ordre d’idées et dans une lettre lue en son nom par M. Mihoubi, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a tenu à exprimer sa grande satisfaction de voir ce projet se concrétiser. Il a salué également les efforts fournis par les concepteurs de ce portail, leur volonté de sauvegarder et de promouvoir la culture algérienne en créant un tel dispositif. Dans le même sens, le Chef de l’État s’est dit confiant du grand succès que va susciter ce site dans le milieu universitaire et estudiantin. Le Président Bouteflika a tenu à rendre encore une fois hommage à tous ceux qui ont pris part à la réalisation de cette imposante encyclopédie.
Avant de clore son allocution, Azzedine Mihoubi a indiqué que le ministère de la Culture veillera, de manière permanente, à «l'actualisation et à l'enrichissement» de ce site.
Quant à Fayçal Benkalfat, artisan de cette conception, il a précisé que ce portail a pour but de numériser et de mettre en ligne des données sur la culture algérienne dans le but de la mettre en valeur en la rendant accessible au public. « Tout le patrimoine culturel algérien sera disponible sur le site qui sera enrichi à chaque occasion et dont l’accès est gratuit, et cela selon les instructions du Président de la République», a-t-il soutenu.
 De son côté, le Dr Mohamed Saïd Zerouala, membre de l’équipe qui a conçu ce projet, a expliqué qu’il leur a fallu une dizaine d’années pour rassembler les données afin de pouvoir créer ce portail électronique. «Ce portail englobe toute la culture algérienne avec tous ces compartiments : cinéma, littérature, musique, théâtre …», a-t-il souligné. «Pour le moment, une grande partie a été consacrée à la musique algérienne dans toute sa diversité et plus particulièrement la musique andalouse avec toutes ses écoles : de Tlemcen, d’Alger et de Constantine. Aujourd’hui, nous avons inauguré le portail consacré au malouf de Constantine qui englobe 350 textes traduits en Français et transcrits en langage universel de la musique, avec une étude prosodique de tous les textes», a-t-il ajouté.
Ce portail électronique, qui comporte des données inestimables sur les différents genres musicaux algériens, sur la littérature algérienne ou encore le cinéma et le théâtre, va donner, à coup sûr, un souffle nouveau à notre culture  plusieurs fois millénaire en mettent en évidence toute sa richesse et sa diversité.  
Mourad Mancer
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions