vendredi 23 aot 2019 21:22:57

Rencontre littéraire sur les pyramides d’Algérie : Sauvegarder une civilisation plusieurs fois millénaire

À l’initiative de l’établissement Art et Culture de la wilaya d’Alger, l’auteur et archéologue Bachir Sahraoui a animé une conférence lundi dernier autour du thème « Les pyramides d’Algérie », devant un public peu nombreux.

PUBLIE LE : 09-02-2016 | 23:00
Ph. Louiza

À l’initiative de l’établissement Art et Culture de la wilaya d’Alger, l’auteur et archéologue Bachir Sahraoui a animé une conférence lundi dernier autour du thème « Les pyramides d’Algérie », devant un public peu nombreux.

Lors de cette rencontre, M. Sahraoui est revenu sur le patrimoine architectural berbère de la wilaya de Tiaret qui, selon lui, recèle plusieurs sites archéologiques dont celui des Djeddars de Frenda, qui réunit à lui seul treize pyramides berbères. A cet égard, le conférencier a tenu à préciser qu’il s’agit bel et bien de pyramides bâties par les Berbères des milliers d’années avant J-C. « Beaucoup d’Algériens ignorent l’existence de pyramides dans notre pays. Pour eux, ces édifices n’existent qu’en Égypte », a-t-il déclaré. « Ces pyramides ont servi de tombeaux et de mausolées pour les rois berbères  », a-t-il ajouté.
L’intervenant n’a pas manqué de préciser également que d’autres pyramides semblables à celles de Tiaret existent à travers tout le territoire national, à l’exemple du mausolée royal de Maurétanie, à Sidi Rached, près de Tipasa, construit en 950 avant J-C, celui de Medghassen à Batna, bâti trois siècles avant J-C, celui du roi berbère Syphax, à Sig, dans l’Ouest algérien, et celui de la reine berbère Tin Hinan, à Tamanrasset.
Pour le conférencier, outre l’aspect spirituel qui caractérise ces lieux de cénotaphe, à savoir la sépulture, la construction de ces pyramides en forme de dôme traduit une architecture bien propre à la culture berbère et met en évidence tout le savoir-faire et le génie de ses concepteurs. Preuve que les Berbères possédaient déjà à cette époque une grande maîtrise de la géométrie et des calculs.  
Évoquant les fouilles archéologiques qui ont été menées sur les différents sites de la wilaya de Tiaret, M. Sahraoui a indiqué que la première archéologue de l’Algérie indépendante à avoir mené des recherches sur ces sites était Mme Khadra Kadri.
L’universitaire a rappelé enfin que tous ces monuments sont malheureusement aujourd’hui dans un état désolant, en constante dégradation, et qu’il est temps de protéger ces joyaux de l’architecture berbère antique, qui témoignent du passé prestigieux de nos ancêtres et de la grandeur de notre civilisation plusieurs fois millénaire.
Mourad Mancer                                                                           

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions