mercredi 13 dcembre 2017 06:37:30

Le Coin du copiste : Les Ukrainiens ont ébloui les Constantinois, ce week-end

Invité par l’Orchestre symphonique national, qui s’est distingué par ses tournées à travers tout le territoire depuis sa création à nos jours ainsi que par un échange cosmopolite et un partage musical avec des pays étrangers, le maestro ukrainien Volodymir Sheiko, mondialement connu, a eu droit vendredi dernier à un véritable standing- ovation dans la ville des Ponts suspendus, qui a renoué à l’occasion avec les belles mélodies classiques au théâtre régional.

PUBLIE LE : 31-01-2016 | 0:00
D.R

Invité par l’Orchestre symphonique national, qui s’est distingué  par ses tournées à travers tout le territoire depuis sa création à nos jours ainsi que par un échange cosmopolite et un partage musical avec des pays étrangers, le maestro ukrainien Volodymir Sheiko, mondialement connu, a eu droit vendredi dernier à un véritable standing- ovation dans la ville des Ponts suspendus, qui a renoué à l’occasion avec les belles mélodies classiques au théâtre régional. Le public qui s’est déplacé en grand nombre a en effet vibré à l’unisson lors du concert, se laissant entraîner par les rythmes soutenus et les grandes œuvres de l’opéra universel. Pas moins de soixante artistes entre musiciens algériens et ukrainiens ont ravi l’assistance en exécutant une prestation de haute volée. Il faut dire qu’outre le chef d’orchestre, il y avait dans la salle la présence exceptionnelle de la concertiste algérienne Louisa Hamadi au piano et la soprane ukrainienne Ohka Fomichova ainsi que le ténor Dmytro Kuzmin, qui ont charmé par leur vocalise talentueuse et leur grâce artistique avec leur interprétation singulière de compositeurs de renom, à l’instar de Frantz Liszt, Giochino Rossini et Giuseppe Verdi. Un public largement conquis par la maîtrise musicale des instruments et voix qui donnaient par leurs accords une prestation haut de gamme et toute en finesse. La  jeune concertiste algérienne de 28 ans à peine s’est dite émerveillée, lors de l’ouverture, par la beauté du théâtre qu’elle visitait pour la première fois tout en montrant sa fierté de voir ses compatriotes se fondre littéralement dans le jeu des artistes ukrainiens. La soirée fut également une agréable opportunité pour l’orchestre d’inclure dans le programme des morceaux de musique algérienne du patrimoine comme « Abadan Omri » et « Qacentina Hiya Gharami », une interprétation qui fut un moment fort du spectacle, composée et arrangée par Hocine Bouifrou.
Lynda Graba

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions