vendredi 15 novembre 2019 15:17:18

5e édition du marathon international d’Alger

Les Éthiopiens dominent, Souad Aït-Salem se qualifie pour les JO-2016 et Lhadi Laâmache champion d’Algérie

PUBLIE LE : 28-11-2015 | 0:00
Ph. : Hammadi

La 2e édition du Marathon international d’Alger, qui, en même temps, faisait partie du championnat d’Algérie de marathon 2015, qui s’est déroulée hier matin dans la wilaya d’Alger, a répondu à l’attente des organisateurs et des participants.

On peut, sans risque de se tromper, affirmer qu’il fut une totale réussite, notamment pour les amateurs de la discipline. Cette manifestation sportive, organisée par la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), sous le haut patronage du Président de la République, avec le MJS, comme partie prenante, et avec la participation de la wilaya d’Alger, de l’APC d’Alger-Centre, et sponsorisée par Sonatrach et Mobilis, a vu la participation de pas moins de onze nations. En plus de l’Algérie, pays hôte, il y a eu l’Éthiopie, le Kenya, l’Érythrée, le Maroc, le Canada, l’Autriche, l’Espagne, les USA, la Libye et la Belgique. 600 participants, dont 26 étrangers,  étaient sur la ligne de départ de la course donné au niveau du boulevard Zighoud-Youcef, à proximité du siège de l’APN. Les marathoniens ont parcouru le boulevard Amirouche, place de la Concorde, El-Hamma, le pont des Fusillés, Mohammadia et El-Hamiz, pour revenir ensuite vers le point de départ, qui constituait en même temps la ligne d’arrivée sur un parcours d’une distance de 42,195 km.  Les Éthiopiens ont dominé cette compétition en hommes et en dames. Chez les messieurs, le podium a été totalement éthiopien. C’est Legesé Shume Ailu qui est le grand vainqueur du marathon international d’Alger avec un super temps (2h 11’ 34’’), suivi de ses compatriotes Dogabo Hay Houy Luabébé (2h 14’ 00’’), et Bedada Abdisa Sou (2h 14’ 21’’), dominant largement ses concurrents. Le premier algérien à avoir franchi la ligne d’arrivée, L’hadi Laâmèche (2h 16’ 12’’) de l’équipe du CREPSEM, s’est classé 5e place du marathon international et donc 1er du championnat national. Il accapare ainsi le titre de champion d’Algérie de la discipline, suivi de Hakim Saâdi (2h 18’ 22’’), de l’équipe CNN, et de Slimane Moulay (2h 20’42’’) individuel, sur le plan national. Chez les dames, c’est l’Éthiopienne Robi Aberach Feysa qui a remporté la palme (2h 32’30’’), suivie de la Kenyane Nggi Pauline Wangui (2h 32’53’’) et de l’Algérienne Souad Aït-Salem (2h 33’ 05’’) de l’OBBA. Notre marathonienne nationale remporte en la circonstance le championnat d’Algérie et parvient aussi à réaliser les minima pour la qualification au JO-2016 de Rio auxquels elle prendre donc part. C’est une bonne nouvelle pour l’athlétisme algérien. Pour le championnat national, Fatma-Zohra Dilmi (3h13’ 57’’) de l’OBBA est arrivée en seconde position, et Ferroudja Laârabi (3h 26’ 34’’) en individuel de la wilaya de Tizi Ouzou.

 20.000 dollars pour les vainqueurs messieurs et dames
Les vainqueurs en messieurs et dames, c’est-à-dire les Éthiopiens Elégas et Aberach, empochent chacun une prime de 20.000 dollars. Les coureurs classés parmi les 25 premiers en hommes ou femmes ont bénéficié d’une prime proportionnellement au barème établi, selon le classement de chacun. Chaouki Achour, directeur de l’organisation sportive (DOS) au sein de la FAA (que nous tenons vivement à remercier pour sa collaboration et sa gentillesse), nous a affirmé que sur le plan de l’organisation, tout s’est très bien passé  dans l’ensemble, et que tous les moyens nécessaires ont été déployés en la circonstance pour la réussite de cette manifestation sportive, que la FAA veut vulgariser à l’avenir. Il a tenu à adresser sa vive gratitude aux services de sécurité qui ont accompli un travail de haute facture pour faciliter le déroulement du marathon. À signaler que la participation a été ouverte même aux sportifs amateurs, non licenciés donc, mais amoureux et pratiquants de la discipline. Il y a même eu des prisonniers à la bonne conduite qui ont participé au marathon, dans le cadre de leur future insertion dans la société.

Ould-Ali et Zoukh présents à la cérémonie de remise des trophées
Lors de la cérémonie de remises des trophées, présents et chèques aux lauréats, il y avait la présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould-Ali, du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, du président de l’APW, Tarek Krach, du président de l’APC d’Alger-Centre, Abdelhakim Bettache, et, bien évidemment, du président de la FAA, Amar Bouras. Ce dernier, heureux de la tenue de cet événement sportif, dit : «On veut populariser le Marathon international, et atteindre un jour les 10.000 ou 15.000 participants sera pour nous grandiose et l’objectif espéré à l’avenir, comme c’est le cas dans les grands marathon internationaux. On veut que cela devienne une tradition chez nous, et on aspire à avoir l’un des meilleurs marathons d’Afrique aussi. Massifier la pratique du sport et du marathon en particulier sera une excellente chose. Le sport véhicule tellement de vertus. C’est bien d’organiser ce genre de manifestation sportive chez nous. Appeler les gens à pratiquer le sport est aussi une façon d’appeler au bien-être et une manière de combattre aussi les fléaux sociaux.»
Mohamed-Amine Azzouz   
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions