vendredi 24 mars 2017 18:49:02

Musée de Tlemcen : Une grande émotion

Le musée régional du Moudjahid, implanté sur site du plateau de Lalla Setti a été inauguré le 13 octobre 2008 par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

PUBLIE LE : 01-11-2015 | 0:00
D.R

Le musée régional du Moudjahid, implanté sur site du plateau de Lalla Setti a été inauguré le 13 octobre 2008 par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Il a pour  mission de la collecte, la récupération,  l’enrichissement des collections, la conservation, la restauration, la présentation, l’information et la diffusion patrimoine historique et culturel relatif à la résistance populaire, au mouvement national et à la révolution de libération nationale, selon les textes en vigueur. D’autres annexes sont ouvertes  à Ain Témouchent, Mostaganem, Oran, Sidi Bel Abbès, Saida, Mascara, Relizane, El Bayadh, Adrar, Béchar, Naâma et Tindouf. Dans ce contexte, cette structure, dans le cadre de l’écriture de l’Histoire nationale, une série de témoignages ont été réalisés avec les moudjahidates et moudjahidines, de même que la production de six vidéos sur la torture, les lignes de la mort, Reggane la plaie empoisonnante, le chahid commandant Ferradj, le cessez-le-feu : un combat d’un siècle et trente-deux années, un crime qui refuse d’être oublié. D’autres projets sont en cours, a indiqué Farid Djouaher, le directeur du musée. En plus de l’édition périodique des fascicules de l’histoire et de la symbolique. Dans ce cadre, des journées d’études furent organisées sur la torture, les crimes et la résistance populaire. Une bibliothèque dotée de documents historiques, d’ouvrages, des travaux académiques et le tout sur la thématique de la lutte de libération nationale est ouverte pour tous les lecteurs, les universitaires, les chercheurs, doctorants intéressés par le volet de la recherche. Au musée, il y a un important espace où d’anciennes photos des martyrs tombés au champs d’honneur lors de la lutte de Libération nationale sont exposées, de moudjahidines, de documents historiques, d’habits vestimentaires, de matériels transmission, des armes, fusils, revolvers, de mines anti-personnel, une exposition  sur  les lignes « Charles et Maurice », une guillotine, etc.
Des visiteurs rencontrés sur place à l’occasion de la célébration de la fête du 1er Novembre nous ont déclarés «nous sommes très émus cette exposition au musée national avec des photos et documents importants».
M. Gadiri

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions