samedi 18 novembre 2017 02:10:21

Entretien avec Djenane Azzouz, secrétaire de wilaya de l’organisation nationale des Moudjahidine : « Préserver et valoriser le patrimoine historique »

"C’est une très grande Révolution, il ne faudra jamais l’oublier !"

PUBLIE LE : 01-11-2015 | 0:00
Ph. : Krach

D’ancien tribunal à un musée du moudjahid, la symbolique est forte. Vous en conviendrez ?
Tout à fait ! mais je crois qu’il faut également situer ce musée dans un contexte global de la stratégie de l’occupant qui a décidé en ce temps de placer ce tribunal au cœur de tout un complexe dans ce quartier et ce complexe donc le tribunal c'est-à-dire l’actuel musée du moudjahid avec à côté  la prison civile, la gendarmerie nationale. Autant de structures implantées les unes à côté des autres et qui relevaient de toutes une série d’affinités qui étaient destinées à mater l’Algérien. Au-delà de ce musée nous avons également agi pour implanter au rez-de-chaussée le siège de la direction des moudjahidine. Un musée qui de par son implantation au cœur de la ville en face du jardin du 8-Mai-1945 offre suffisamment de visibilité et veille à la mission qui lui est conférée dans la préservation et la valorisation du patrimoine historique.

Un musée avec également des prolongements dans certaines zones de la wilaya ?
Nous avons effectivement un musée au niveau du camp d’internement de Ksar el Abtal où étaient regroupés et torturés des éléments de l’ALN que l’occupant ramenait de tout l’est du pays. Cela donc pour la Wilaya I historique et comme nous étions au carrefour de 3 wilayas historiques, nous avons également un musée à El Eulma pour la Wilaya II et nous projetons d’en réaliser un à Beni Ourtilene où le choix du terrain a été arrêté. Tout pour donner à la Révolution la juste place qu’elle a toujours occupé dans cette région.

Egalement bien d’autres choses pour que la mémoire n’oublie pas ?
Nous avons également mis en place dans chacune des 60 communes un grand livre du chahid. Un livre sur lequel sont gravés les noms de tous les martyrs de chaque localité, sachant que c’est près de 8.000 martyrs qui sont tombés au champ d’honneur dans cette wilaya, cela en plus d’efforts d’envergure déployés par des moudjahidine pour l’écriture et l’impression d’une encyclopédie des martyrs qui comporte aussi les grandes batailles, le rôle de la femme durant cette grande Révolution, les centres et poste militaires de l’occupant, avec en projet avancé les actions du Fida avec près de 700 actions du genre dans la seule ville de Sétif. C’est une très grande Révolution, il ne faudra jamais l’oublier !
 F . Zoghbi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions