lundi 23 octobre 2017 10:45:17

Constantine, capitale de la culture arabe : Moment magique avec l’Orchestre symphonique de Saint-Pétersbourg

L’Orchestre symphonique de Saint-Pétersbourg (Russie) a offert, mardi soir, un moment magique, tout en ravissement, au public venu en nombre au Théâtre régional de Constantine (TRC) pour assister au concert. Plusieurs extraits de chefs-d’œuvre classiques ont été magistralement interprétés par les musiciens russes, dirigés par le grand violoniste Sergei Stadler.

PUBLIE LE : 17-09-2015 | 0:00
D.R
L’Orchestre symphonique de Saint-Pétersbourg  (Russie) a offert, mardi soir, un moment magique, tout en ravissement, au public venu en nombre au Théâtre régional de Constantine (TRC) pour assister au concert. Plusieurs extraits de chefs-d’œuvre classiques ont été magistralement interprétés par les musiciens russes, dirigés par le grand violoniste Sergei Stadler. Une heure durant, l’orchestre symphonique de Saint-Pétersbourg, qui se produisait pour la première fois à Constantine, a enchanté l’assistance par son exécution raffinée de morceaux puisés de la musique universelle, accueillie  par des rappels et une standing ovation. Les musiciens ont «attaqué» avec un extrait de Night Watch in Madrid, du compositeur italien Luigi Boccherini, faisant passer, d’emblée, toute l’émotion artistique et le charme que véhicule la musique classique devant un public semblant se délecter de chaque note. 
L’orchestre lance ensuite l’œuvre Adagio et polonaise, d’Antonio Rolla et font découvrir au public, à travers les variations des violons, la sensibilité  des mélodies et la qualité de l’exécution qui dévoile la virtuosité de chaque artiste et la beauté de la musique classique. 
La formation russe a, ensuite, interprété des sonates du compositeur italien Niccolo Paganini, éblouissant par la justesse du jeu et l'harmonie des instruments, devant une assistance comblée qui répondait par des tonnerres d’applaudissements à la fin de chaque partition. Inscrites dans le cadre des activités de la manifestation «Constantine, capitale 2015 de la culture arabe», les soirées de musique classique se poursuivront au TRC avec, à l’affiche, le concert très attendu de l’orchestre de la Chambre  de la bibliothèque d’Alexandrie (Égypte), prévu aujourd’hui. Les orchestres symphoniques mexicain et syrien joueront ensemble au cours de la soirée du vendredi (demain, ndlr), tandis que le Jilin Symphony Orchestra de Chine se produira samedi prochain. 
La clôture de ces soirées dédiées à la musique universelle sera confiée à un orchestre symphonique multinational, sous la baguette du maestro algérien Amine Kouider. 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions