mardi 20 aot 2019 15:17:21

L’Algérie invitée d’honneur au 19e salon International Agroalimentaire de Miami

Mettre en avant le potentiel de croissance dans la filière agricole

PUBLIE LE : 14-08-2015 | 23:00
D.R

L’Algérie est désignée invité d'honneur à la 19e édition du Salon international agroalimentaire qui se déroulera du 26 au 27 octobre 2015 à Miami (États-Unis).  
Il s’agit d’une première qui honore notre pays, l’évènement étant considéré comme étant l’un des plus importants de par le monde dans sa spécialité. Cette grande manifestation économique, à laquelle prendra part plus de 7.300 exposants, draine chaque année plus de 275.000 visiteurs, dont 170.000 professionnels issus de 130 pays. Aussi, l’opportunité sera offerte aux opérateurs nationaux pour mettre en valeur le potentiel agricole national et la diversité de notre production, essentiellement de nature bio, notamment dans le secteur de l’agroalimentaire qui bénéficie d’un intérêt particulier de la part des pouvoirs publics, de par sa contribution dans la croissance du pays.  Deuxième industrie du pays après les hydrocarbures, l’agroalimentaire, qui est majoritairement dominée par le privé, réalise 40% du chiffre d’affaires de l’industrie nationale, 2% du PIB national et 50% dans le PIB industriel, et emploie 40% de la population active industrielle, selon les dernières statistiques.
 Aussi, le choix porté par les Américains sur l’Algérie en tant qu’invité d’honneur est loin d’être fortuit, tant il traduit un intérêt avéré pour d’éventuels investissements dans le segment agricole.
Les USA, qui ambitionnent d’élever le niveau des échanges hors hydrocarbures d’environ 4 milliards de dollars d’ici à la fin 2016, ont également exprimé leur souhait de promouvoir les relations économiques entre les deux pays dans divers domaines, notamment la pétrochimie, la santé, le médicament, l’agriculture et le bâtiment.
Dans cette optique, le salon constituera l’espace idoine pour développer les relations d’affaires et explorer les possibilités d’investissement dans les deux sens. Faut-il rappeler que les échanges commerciaux entre les deux pays sont passés de 13,8 milliards de dollars en 2000 à 7,5 milliards de dollars en 2014, soit 2,85 milliards de dollars représentant les importations algériennes et 4,7 milliards de dollars d’exportations dont 99% étant constituées d’hydrocarbures. Le nombre d’entreprises américaines activant dans notre pays est passé de 22 en 2007 à un peu plus d’une centaine, essentiellement versées dans le secteur des hydrocarbures et l’industrie pharmaceutique.
D. Akila

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions