lundi 25 septembre 2017 07:00:41

Session du Conseil de l’internationale Socialiste à New York : L’expérience de l’Algérie face au terrorisme soulignée par Messahel

L’expérience de l’Algérie face au terrorisme a été soulignée, à New York, par le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des États arabes, M. Abdelkader Messahel, représentant du parti du Front de libération nationale (FLN) à la session semestrielle du Conseil de l’Internationale socialiste (IS), tenue lundi et mardi à New York.

PUBLIE LE : 08-07-2015 | 0:00
D.R

L’expérience de l’Algérie face au terrorisme a été soulignée, à New York, par le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des États arabes, M. Abdelkader Messahel, représentant du parti du Front de libération nationale (FLN) à la session semestrielle du Conseil de l’Internationale socialiste (IS), tenue lundi et mardi à New York. M. Messahel, qui a conduit la délégation du FLN à la réunion du Conseil de l’Internationale socialiste qui a consacré une large part de ses travaux à la question du terrorisme, a mis l’accent sur «les implications du phénomène du terrorisme qui est en train d’exploiter à son avantage les situations de chaos et d’absence d’États dans certaines régions, notamment en Afrique et au Moyen-Orient». Il a, par ailleurs, souligné que «la relation étroite entre le terrorisme, la grande criminalité transnationale, le trafic de drogues et le trafic des êtres humains est maintenant une réalité documentée par l’Organisation des Nations unies elle-même, à travers l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC)». M. Messahel a expliqué que la «nouvelle communication, que représente grandement l’Internet, est aujourd’hui l’autoroute préférée de la propagande terroriste», précisant que «selon les statistiques les plus réservées, plus de 2.000 vidéos terroristes y sont diffusées chaque mois».  «Les réseaux sociaux amplifient démesurément cette propagande et la mettent à la disposition de larges pans de la société, y compris les jeunes les plus vulnérables et les plus influençables», a fait observer le chef de  la délégation du FLN à cette réunion, relevant que l’Internet est actuellement «la meilleure agence de recrutement des groupes terroristes». Dans le même sillage, il a rappelé que «ce qui est qualifié de ‘‘Printemps arabe’’ est en train de se transformer, sous nos yeux et face à l’impuissance des peuples concernés et tout autant de celle de la communauté internationale dans son ensemble, en printemps terroriste». «Le terrorisme n’a jamais été aussi florissant que depuis l’apparition  et la récupération, par des forces occultes, des aspirations légitimes de certains peuples arabes au changement. Il y a là, indéniablement, matière à réflexion», a-t-il encore commenté. M. Messahel a assuré aussi que «l’extrémisme violent et les idéologies de l’exclusion, de l’intolérance et de la négation de l’autre sont la matrice du terrorisme». «La communauté internationale prend progressivement conscience de l’importance cardinale d’une action en profondeur et en permanence contre ces idéologies», a-t-il encore souligné, ajoutant que «l’action en amont apparaît maintenant plus que déterminante dans la lutte contre le terrorisme». Pour lui, les efforts croissants développés à cette fin nécessitent d’être «renforcés et élargis». Dans cet esprit, M. Messahel a fait référence à la conférence que l’Algérie abritera les 22 et 23 juillet, un événement «d’envergure internationale» sur la lutte contre l’extrémisme violent et sur la déradicalisation.

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions