vendredi 18 aot 2017 22:50:11

Produits chimiques : L’Algérie dispose d’un bon système de sécurisation de la chaîne d’approvisionnement

L’Algérie dispose d’un bon système de sécurisation de la chaîne d’approvisionnement des produits chimiques, ont souligné, hier à Alger, des experts en la matière, lors de l’atelier sur le thème, organisé par le Centre de recherche scientifique et technique en analyses physico-chimiques (CRAPC).

PUBLIE LE : 14-04-2015 | 0:00

L’Algérie dispose d’un bon système de sécurisation de la chaîne d’approvisionnement des produits chimiques, ont souligné, hier à Alger, des experts en la matière, lors de l’atelier sur le thème, organisé par le Centre de recherche scientifique et technique en analyses physico-chimiques (CRAPC). «L’Algérie dispose de procédures très rigoureuses en matière de sécurité intégrée de la chaîne», a indiqué l’expert homologué en gestion sécuritaire et analyse des fraudes, Jeffrey Pifer, qualifiant tout le système de «très bon», même si ces procédures sont parfois «lentes».
Lors de son exposé de présentation de l’atelier, l’expert américain a relevé que l’«Algérie a interdit neuf produits à l’importation, ce qui dénote de sa connaissance et de sa maîtrise de la question». Pour sa part, le directeur de CRAPC, Bachari Khaldoun, a estimé, dans une déclaration à l’APS, qu’«il existe en Algérie tout un système de sécurisation et son efficience est avérée, d’ailleurs même les Américains ont constaté sa fiabilité». Selon lui, le choix de cette thématique importante répond au souci d’«améliorer les choses et de revoir certaines défaillances si elles émergent», du fait des menaces et des risques perpétuels que présente cette filière, mais aussi, il s’agit de former les intervenants sur les bonnes pratiques dans la chaîne logistique, rappelant que le CRAPC a déjà organisé un atelier similaire sur les bonnes pratiques dans le laboratoire. Le workshop, encadré par dix experts algériens et américains, est organisé par le CRAPC, sous tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique en partenariat avec le «Civilan research and développement Foundation (CRDF-Global/USA)».
Organisé du 13 au 12 avril, il réunira des chercheurs de différents centres de recherche, des fournisseurs industriels et des responsables de différentes institutions impliqués dans la chaîne d’approvisionnement des produits chimiques. L’atelier vise à sensibiliser les différents intervenants sur la sécurité de la chaîne logistique de ces produits, l’évaluation de la vulnérabilité de la sécurité au niveau de la chaîne de distribution, l’initiation des participants à l’élaboration des plans d’action pour une maîtrise optimale de la sécurité chimique inhérente à la chaîne ainsi que leur maîtrise des notions inhérentes à la gestion des risques.
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions