lundi 23 septembre 2019 10:10:22
D.R

Aujourd’hui, tous les regards des Algériens seront rivés sur cette 30e édition de la CAN, puisque notre représentant sera sur les starting-blocks à 20h, pour se mesurer à une coriace formation sud-africaine au stade de Mongomo.

En tant que mondialistes, les nôtres seront considérés comme l’équipe à battre par n’importe quel moyen. C’est ce qui rend leur tâche assez difficile dans la présente édition qui a débuté samedi dernier en fanfare avec une grandiose cérémonie d’ouverture montrant les grandes richesses culturelles de la Guinée-équatoriale et de son peuple qui a réussi à relever de haute facture le défi d’organiser, coûte que coûte, ce rendez-vous. Sur le plan sportif, le début de cette CAN a été une grande réussite.
On avait vu du beau jeu, de l’engagement et aussi des joueurs talentueux qui savent manier le ballon comme personne lors des matches Guinée-équatoriale-Congo (1-1) ou Burkina Faso-Gabon (0-2). Les reporters de « CANAL Plus », qui avaient l’exclusivité de la couverture de cette édition étaient charmés par tant de prouesses techniques et aussi par la présence d’un foisonnement de joueurs talentueux. Il est certains que les recruteurs ont déjà pris d’assaut les hôtels des différentes villes équato-guinéennes pour tout faire afin de réussir leur marché. Ils auront sûrement la possibilité de mettre la main sur des « pépites » qui s’arrachent déjà, à l’instar de notre compatriote Brahimi, et autres. Ceci dit, les Verts sont, le moins que l’on puisse dire, prêts pour cette entrée en la matière qu’ils souhaitent la plus réussie possible. Il est évident que les conditions seront aujourd’hui assez difficiles avec l’humidité et la chaleur au stade de Mongomo, mais ce sera pour les deux protagonistes. Sur ce plan, il n’y a rien à dire. Il est certain que ce que craint Gourcuff reste les blessures. D’ailleurs, les deux joueurs qu’il va aligner dans l’équipe type, selon des échos en provenance de Mongomo, Halliche et Ghoulam, ne sont pas au summum de leur forme du fait qu’ils reviennent de blessure.
Toujours est-il, le sélectionneur national a pris toutes ses dispositions pour trouver rapidement les solutions qui s’imposent et présenter aujourd’hui une équipe compétitive et surtout de « guerriers » devant cette redoutable formation sud-africaine qu’il ne faut nullement « toiser de haut ». Bien au contraire, il y a lieu de bien la respecter du fait qu’elle pratique un football alerte et offensif conformément au tempérament de son coach Ephraïm Mashada. Il faut bien se faire à l’idée que cette équipe sud-africaine qui avait entamé sa préparation depuis le 26 décembre de l’année dernière, d’abord sur place, puis au Gabon, qui est proche de la Guinée équatoriale. Il y a lieu de relever que cette formation a fait une très bonne préparation, ponctuée par trois matches amicaux dont deux assez convaincants contre le Cameroun (1-1) et le Mali (3-0). Ce n’est pas fortuit s’ils ont choisi le Mali comme sparring- partner. Les Verts, comme on le sait, lors des éliminatoires  de la CAN avaient rencontré les pires difficultés pour sortir indemnes face à cet ensemble drivé par le Franco-polonais Henry Kasperzcak. Le Mali était d’ailleurs la seule équipe à nous battre à Bamako sur le score de
2 à 0.
Par conséquent, il faudra faire très attention aujourd’hui devant ces Bafana-Bafana qui ne cèdent pas facilement. Nous avons certainement nos « armes » pour les battre, mais il est nécessaire d’être prudent et surtout efficace. On doit être très précis et éviter les fioritures qui ne nous permettent pas de faire la différence. Les Algériens qui sont arrivés à Mongomo jeudi dernier sont maintenant face à leurs responsabilités, eux qui joueront aujourd’hui en
« vert ». Ils ne doivent nullement décevoir les supporters et, surtout, tout le peuple algérien qui a besoin plus que jamais de connaître la joie comme ce fut le cas lors du Mondial brésilien. Les séances d’entraînement, les trois que l’EN avait pu effectuer aussi bien à Oyala ou Mongomo, comme celle d’hier à l’heure du match (elle a commencé à 19h45), nous ont révélé une équipe algérienne super-motivée et qui est vraiment désireuse de bien commencer cette CAN. Certes, il n’y aura pas beaucoup de supporters qui vont la soutenir, mais nos capés sont décidés à passer ce premier écueil, même si rien ne sera facile. L’impossible n’est pas Algérien.
 Tous les compatriotes seront derrière les Verts, par tube cathodique interposé ou plasma, pour les voir débuter victorieusement cette CAN. On est optimistes pour les voir gagner cette sortie face à l’Afrique du Sud !
Hamid Gharbi

--------------------------------

Christian Gourcuff tient son onze 
Le sélectionneur de l'équipe  algérienne de football, Christian Gourcuff, a arrêté son onze qu'il compte aligner,  dans un schéma classique de 4-4-2, aujourd’hui lundi face à l'Afrique du Sud au stade de  Mongomo (20h00 algérienne), dans le cadre de la 1ère journée (Gr. C) de la Coupe  d'Afrique des nations CAN 2015 en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février). Ainsi, Rais M'bolhi sera aligné habituellement au poste de gardien de  but, au moment où Azzedine Doukha le suppléera sur le banc des remplaçants. En défense, il y aura Faouzi Ghoulam et Aissa Mandi sur les côtés, alors que  la charnière centrale sera composée de Carl Medjani et Rafik Halliche. Ce  dernier qui s'est rétabli complètement de sa blessure sera apte pour tenir sa  place, après avoir fait l'impasse sur le match amical face à la Tunisie (1-1). Au milieu de terrain, la récupération sera confiée au duo Mehdi Lacen-Nabil Bentaleb, ce dernier était en ballotage avec Saphir Taider, avant que  le sélectionneur n'opte pour le sociétaire de Tottenham, plus présent sur le plan
physique. L'animation du jeu sera du ressort du tandem Sofiane Feghouli-Yacine  Brahimi, alors qu'en pointe de l'attaque il y aura Islam Slimani, soutenu juste  derrière, par le virevoltant Ryad Mahrez. A moins d'un imprévu de dernière minute, le sélectionneur national devrait  aligner cette composante lors du premier match face à l'Afrique du Sud, reconduisant  ainsi la même équipe qui avait été alignée dans la majorité des matches de la  campagne qualificative à la CAN 2015. L'équipe nationale effectuera ce soir (19h45 locales et algériennes),  son ultime séance d'entraînement à la veille du match, au stade de Mongomo.

Équipe probable : M’bolhi, Mandi, Ghoulam, Halliche (ou Cadamuro), Medjani, Lacen, Bentaleb, Feghouli, Slimani, Brahimi, Mahrez. Entraîneur Gourcuff

--------------------------------

Historique des confrontations
L’équipe nationale affrontera son homologue d’Afrique du Sud aujourd’hui lundi pour la quatrième fois de son histoire.
Le premier match entre Algériens et Sud-Africains a été joué le 27 janvier 1996 à Johannesburg en phase finale de la CAN 1996, jouée en Afrique du Sud. Les Bafana Bafana l’avaient emporté 2-1 sur des buts de Fish 83’ et Mochoi 86’ pour l’Afrique du Sud, alors que Lazizi avait inscrit le but algérien.
Quatre ans plus tard, les deux équipes se sont retrouvées dans le même groupe à la CAN 2000 au Ghana dans un match joué le 31 janvier à Kumasi. Les Verts et les bafana bafana se sont séparés sur un score nul (1-1). Bartlett a inscrit le but sud-africain dès la 2e minute de jeu avant que Moussouni n’égalise à la 52’.
La dernière confrontation entre l’équipe nationale et l’Afrique du Sud s’est déroulée sur la pelouse de l’Orlando Stadium en amical, en vue de la préparation de la CAN 2013. Les deux équipes se sont séparées sur un score nul (0-0).
Ce lundi, l’Algérie affrontera l’Afrique du Sud au Mongomo Stadium (Guinée équatoriale) à partir de 20h00 pour le compte de la première journée, groupe C de la CAN 2015.

L'Algérie n'a pas gagné son premier match dans une CAN depuis... 1990   
Face à l'Afrique du Sud lundi à Mongomo en Guinée  équatoriale (20h00 algérienne), la sélection algérienne de football tentera  de mettre un terme à vingt-cinq (25) ans de disette pendant lesquelles elle n'a pas remporté son match d'ouverture en Coupe d'Afrique des nations. La dernière victoire en date dans un premier match des Verts dans une  CAN remonte à 1990 lorsqu'ils ont battu le Nigeria (5-1), en rencontre inaugurale  de la fête continentale disputée en Algérie. L'équipe algérienne, entraînée à l'époque par le défunt Abdelhamid Kermali,  avait par la suite remporté le trophée africain, le seul jusque-là dans l'histoire  du sport-roi dans le pays.

--------------------------------

Résultats
Guinée équatoriale - Congo se neutralisent (1-1)    
La Guinée équatoriale et le Congo  ont fait match nul (1-1), mi-temps (1-0) à Bata en ouverture de la 30e  édition de la Coupe d'Afrique des Nations CAN-2015 de football. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Emilio Ensu (16') pour  la Guinée équatoriale et Thiery Bifouma (87') pour le Congo.

Le Gabon bat le Burkina Faso (2-0)
Le Gabon a pris la tête du groupe  A de la CAN-2015 après avoir battu le Burkina Faso 2-0, vice-champion samedi  soir à Bata. Les Panthères de Jorge Costa devancent au classement la Guinée équatoriale  organisatrice et le Congo de Claude Le Roy, qui s'étaient séparés sur un nul  (1-1) plus tôt lors du match d'ouverture. Le Burkina de Paul Put ferme la marche.
C'est Aubameyang qui a lancé les hostilités: le capitaine du Gabon perdait  d'abord son duel avec le gardien puis récupérait le ballon et, plein de sang-froid, le logeait au fond des filets d'une frappe puissante (19e) et Evouna  à la (72e) ajoute le second but.

--------------------------------

CAF
1,5 million de dollars de primes pour le champion
Le vainqueur final de la 30e édition de la Coupe  d'Afrique des nations CAN-2015 qui a débuté samedi à Malabo, empochera une  prime de 1,5 million de dollars contre un million de dollars pour le perdant, a indiqué  la Confédération africaine de football (CAF). D'autre part, les demi-finalistes de la CAN-2015 toucheront chacun 750.000  dollars, tandis que les quarts de finalistes vont se contenter de 600.000 dollars.
Chacune des équipes qui termineront à la troisième place lors de la  phase de groupes touchera une enveloppe de 500.000 dollars, alors que les quatrièmes  seront récompensés de 400.000 dollars chacune. Au total, les dotations financières aux 16 équipes participant à la  CAN-2015 sont de 10 millions dollars.
La CAN-2015 se déroule du 17 janvier au 8 février prochain dans quatre  villes de Guinée équatoriale: Malabo, Bata, Mongomo et Ebebyin. Au premier tour, l'Algérie évoluera dans le groupe C avec le Ghana,  l'Afrique du Sud et le Sénégal.
Le Nigeria absent a la CAN-2015, est détenteur du titre de la précédente  édition en Afrique du Sud grâce à sa victoire contre le Burkina Faso (1-0).
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions