lundi 25 septembre 2017 07:06:47

Courrier express (EMS) : Un facteur de développement interarabe

L’amélioration du service dans la région arabe en débat à Alger lors d’un séminaire qui regroupe 16 pays

PUBLIE LE : 11-07-2010 | 22:56
D.R.

Dans le cadre des cycles de formation sur la normalisation et l’amélioration de la qualité de service du courrier express (EMS), l’Union postale universelle (UPU) à travers son Bureau arabe et en collaboration avec Algérie Poste organise depuis hier et jusqu’à jeudi un Séminaire régional sur le développement de l’activité dans la région arabe.
Ce regroupement, 2è du genre pour la région arabe après la session tenue en Syrie, réunit 16 pays arabes qui se penchent sur l’élaboration d’un plan d’action à court et à moyen terme pour l’amélioration du courrier express.
Importante activité pour le soutien des PME, le développement du e-commerce et de l’économie en général, le volume du courrier accéléré ouvert à la concurrence en Algérie a connu une nette augmentation.
Le dernier rapport de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) relatif à l’activité, même s’il date du 3è trimestre 2007,  fait ressortir un marché national du courrier accéléré dominé par l’opérateur DHL avec 65,84% de parts, suivi par l’UPS avec 14,55%, EMS 10,61%, Chronopost 4,55% et Fedex  Express 4,45%.  
Avec un volume global de 14644 objets traités durant cette période du 3è trimestre 2007, le service du courrier express d’Algérie Poste, EMS,  affiche une progression de 7,29% par rapport au même trimestre de l’année 2006.  Le trafic vers les pays arabes a augmenté de 24,59%, l’Asie 44,41% et l’Amérique 14,66%. Même s’ils restent insuffisants les résultats de l’EMS étaient positifs durant ce 3è trimestre 2007 avec 2,74% d’augmentation à l’export et +9,16% à l’import.
L’opérateur DHL a affiché durant cette même période du 3è trimestre 2007 un volume global de 93.206 objets traités contre 88.032 objets durant la même période de l’année 2006 soit une évolution positive de l’ordre de 5,88%.
Ainsi, malgré l’ascension du courrier électronique au détriment de la traditionnelle lettre, le volume du courrier international accéléré est en croissance depuis 1999, à l’exception de l’année 2001, informe le directeur général de l’UPU dans un message adressé aux participants au séminaire d’Alger.  Le volume des envois à l’export est passé, note-t-il, de 28,9 millions objets en 1999 à 47,3 millions objets en 2008, soit une augmentation de 64%.
 De 2007 à 2008, le volume a encore augmenté de 5,1% à l’échelle mondiale et de 2,6% dans la région arabe.
Dans une intervention lue par le secrétaire général du ministère, M. Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication a estimé que la région arabe forte d’une superficie de 14 millions km2 et de 330 millions habitants se doit d’améliorer  et de moderniser ses services de courrier accéléré pour en faire un véritable produit à valeur ajoutée générateur de revenus.  
A cet effet, il invitera les participants à élaborer une stratégie claire pour une meilleure coopération  arabe dans le cadre d’un réseau de suivi des échanges du courrier qui prend en compte le rapport prix/qualité.
«A  Algérie Poste, nous travaillons sur la pérennisation de l’activité postale et sur sa standardisation conformément aux normes de l’UPU», a annoncé hier le nouveau directeur général d’Algérie Poste M. Amari Bouteldja.  Estimant que le réseau postal algérien est en avance en matière d’interconnexion réseaux, il rappellera que son entreprise a déjà doté ses cinq centres EMS de solutions innovantes, lesquelles solutions  seront généralisées à travers le territoire national.     
Hamida.  B.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions