lundi 18 mars 2019 21:33:07
D.R

C’est chose faite ! Le nouveau stade de 50.000 places de Sétif entre dans sa phase de concrétisation. Il n’en est plus qu’à quelques encablures de la pose du chantier, prévue pour la fin du mois de janvier. C’est ce qui a été annoncé à l’issue de la présentation jeudi dernier au siège de la wilaya de Sétif des esquisses de ce nouveau joyau en la matière, qui a, de longues années durant, constitué une des aspirations profondes de la jeunesse sportive sétifienne.
Au cours de cette cérémonie présidée par le wali en présence du président de l’APW, des responsables du bureau d’études « ASTP » un groupement franco-algérien, du bureau d’études conseil composé également de deux intervenants, français Ubiqué et Espagnol EFS de même que des représentants des 2 entreprises de réalisation « COSIDER », un fleuron de l’industrie algérienne et « SACYR », une entreprise espagnole qui compte à son actif de nombreuses réalisations dont 5 grands stades, ainsi que le représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports, Doumi Rédha, et le maître de l’ouvrage délégué, les différents intervenants ont pris tour à tour la parole pour exposer les grandes composantes de ce stade qui répond dans le détail près aux normes de la FIFA.
Le wali, Mohamed Bouderbali, ne manquera pas de mettre l’accent sur l’envergure de ce grand projet structurant qui a toujours constitué une préoccupation majeure de la population sétifienne, notamment des jeunes et s’inscrit en droite ligne avec les traditions sportives de cette wilaya.

Un parking pour 5.000 véhicules
La représentante de COSIDER, une des deux entreprises de réalisation auxquelles à été confié le projet fera état de la volonté de cette grande entreprise à relever un tel défi dans la réalisation de son premier stade dans un délai de 36 mois, évoquant par la même, le potentiel de compétences qui sera mis en œuvre à cet effet, relayée par le représentant de l’entreprise espagnole « SACYR » qui est en Algérie depuis 2004 et qui possède également dira-t-il une grande expérience et une haute compétence en la matière. Il énumérera par la même toutes les grandes réalisations, dont 5 grands stades dont le stade de la Luz de Lisbonne, qui sont à mettre à l’actif de cette entreprise. L’architecte « ASTP » de ce grand projet structurant, qui nécessitera un montant de 2.900 milliards de centimes pour l’étude et le réalisation, soulignera que cette réalisation qui répond à toutes les normes « FIFA » pour accueillir de grandes compétitions s’étale sur une superficie de 75 hectares pour tout le pôle, dont 40 seront consacré au nouveau stade de 50 .00 places et 14 ha pour un parking de 5.000 véhicules.
Un projet qui sera implanté dans la commune de Ouled Saber à la sortie est de la ville et qui est d’autant plus étoffé quand on sait qu’il comprendra également 3 terrains répliques, 3 grands salons VIP, de même qu’un hôtel, un restaurant de 400 couverts, un musée du sport, des salles de conférences, buvettes et animations ainsi que des zones mixtes et l’ensemble des commodités qui s’imposent.

Une première du genre en Algérie
Le représentant du bureau d’études conseil qui sera chargé du suivi de cette réalisation jusqu’à sa réception, nous confiera pour sa part que le stade de Sétif relèvera d’un fleuron au plan de la conception et de la technologie.
Le représentant du Ministre de la Jeunesse et des Sports, Doumi Rédha, directeur des équipements et le maître de l’ouvrage délégué, Tarek Krache, directeur de la jeunesse et des sports, interviendront à leur tour pour répondre à certaines questions, soulignant pour le premier que le retard accusé sur le stade de Sétif nous a fait plus de bien que de mal, sachant que tous les enseignements ont été tirés pour que ce stade soit réalisé dans les meilleurs délais.
F. Zoghbi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions